Serie A: victime d'insultes racistes, Muntari est suspendu (et Cagliari épargné) !

La Commission de discipline du championnat d'Italie a infligé un match de suspension au Ghanéen Sulley Muntari, qui a quitté le terrain lors de Cagliari-Pescara après avoir été la cible d'insultes racistes. Aucune sanction n'a été prise contre Cagliari ou les "supporters" qui ont proféré les insultes.

C'est une décision qui illustre les difficultés qu'a le championnat d'Italie de football à se débarrasser du fléau du racisme. Le 30 avril, Sulley Muntari, le joueur de Pescara, quittait le terrain de Cagliari, excédé par les insultes racistes qu'il recevait. Ce mardi 2 mai, la Commission de discipline a décidé... de sanctionner le Ghanéen.

Le syndicat des joueurs prend la défense de Muntari

Pour avoir quitté le terrain alors qu'il restait quelques minutes à disputer, le milieu de terrain écope d'un match de suspension. Irrité par les insultes, Sulley Muntari a surtout été choqué par l'attitude de l'arbitre Daniele Minelli, qui est resté sourd à ses remarques et a fini par lui adresser un carton jaune. C'est après ça que le Ghanéen s'est éclipsé, en colère. La décision de la Commission de discipline ne va sans doute pas lui ôter ce sentiment d'injustice.

Par ailleurs, l'instance italienne a également décidé de... ne pas sévir à l'encontre de Cagliari et de la frange de "supporters" d'où venaient les insultes. Dans un communiqué, le syndicat italien des joueurs "exhorte les autorités à écouter la version de Muntari". "Aucun joueur ne devrait jamais ressentir le besoin de prendre les choses en mains, comme Muntari s'est clairement senti obligé de le faire", poursuit le syndicat, qui ajoute : "Les footballeurs professionnels devraient s'attendre à être protégés comme il se doit...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages