Les services publics sont souvent aux abonnés absents, dénonce « 60 millions de consommateurs »

Les services publics sont souvent aux abonnés absents, dénonce « 60 millions de consommateurs »

Injoignables - Le bonnet d’âne revient à l’Assurance maladie, où 72 % des appels n’ont pas abouti

Difficile de se faire aider quand on est atteint d’illectronisme… A l’instar de l’Assurance maladie, les services publics sont souvent injoignables au téléphone par des usagers en quête de renseignements, mais maîtrisant mal Internet, selon une enquête du magazine 60 millions de consommateurs publiée ce jeudi. « Malheureusement, les gens qui ne sont pas à l’aise avec Internet ont bien des difficultés à accéder ne serait-ce qu’à l’information sur leurs droits », a déploré le journaliste Lionel Maugain, coauteur de l’enquête, citant notamment les personnes âgées, précaires ou étrangères.

Dans le cadre de cette enquête menée avec la Défenseure des droits, 1.532 appels ont été passés, entre le 26 septembre et le 10 novembre 2022, par des appelants représentant trois types d’usagers ayant besoin d’un contact téléphonique pour des demandes de renseignements ou des démarches (une personne sans Internet, une autre ayant Internet mais maîtrisant mal le français, une personne âgée avec Internet), ainsi que par un appelant « lambda » pour vérifier d’éventuelles différences de traitement.

Trois quarts des appels à l’Assurance maladie sans réponse

Le bonnet d’âne revient à l’Assurance maladie. Sur 302 appels passés pour connaître les formalités en vue d’obtenir ou renouveler une carte Vitale, 72 % n’o(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
La Poste : On a demandé à des séniors ce qu’ils pensaient de la fin du timbre rouge
Frédéric Cavazza : « Le Web3 ne résoudra pas la fracture numérique »
Prison : Plus de 600 personnes lancent un appel pour le droit des prisonniers à l’accès Internet
Demain, aurons-nous toutes et tous une identité numérique gérée par l’Etat ?