Que s'est-il passé au Portugal entre Belenenses et Benfica ?

·1 min de lecture

En débarquant à Jamor ce samedi, Belenenses SAD avait des allures d'équipe de futsal. Neuf joueurs seulement sur la pelouse, dont sept issus de l'équipe réserve, et João Monteiro, habituel troisième gardien de but, aligné au milieu de terrain pour faire le nombre. Un cocktail aussi explosif qu'embarrassant pour ce qui devait être un match de gala face au grand Benfica. Bilan : un résultat trompeur (0-7), une soirée interrompue peu après le retour des vestiaires et une question en suspens. Comment un tel scénario a-t-il pu se produire ?

Coup de téléphone, pénalité et larmes


La soirée de l'étrange a commencé son cheminement dès vendredi. En effet, après les habituels tests PCR réalisés au sein du club, dix-sept membres de Belenenses sont déclarés positifs. Treize joueurs et quatre…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles