Un seul changement pour les Canadiennes contre la France

Sara Svoboda sera dans le XV canadien. (D. Rowland/Reuters)

Le staff canadien a choisi de maintenir une grande partie de son équipe, battue de peu en demies contre l'Angleterre (26-19), pour la petite finale contre la France samedi (4h30). Seule Sara Svoboda fait son entrée dans le quinze de départ en troisième-ligne.

À l'instar de l'équipe de France qui n'a effectué qu'un seul changement avec la titularisation d'Assia Khalfaoui, le Canada a opté pour la continuité en vue de la petite finale face aux Bleues samedi (4h30) à l'Eden Park. L'entraîneur français de l'équipe nord-américaine, Kevin Rouet, a procédé à un unique remplacement : la troisième-ligne Sara Svoboda prend la place de Fabiola Forteza en numéro 6.

lire aussi : En petite finale du Mondial, les Bleues veulent offrir une belle sortie aux futures retraitées

Pour le reste, l'équipe demeure la même que celle qui s'est inclinée de peu face à l'Angleterre en demi-finales (26-19). La capitaine Sophie De Goede, femme à tout faire de la sélection, occupera bien le centre de la troisième-ligne. La charnière sera composée exclusivement de joueuses du Stade Bordelais : Justine Pelletier et Alexandra Tessier.

Quatre joueuses canadiennes étaient déjà là lors du dernier affrontement avec les Bleues en Coupe du monde, lors de la demi-finale remportée par les Nord-Américaines à Paris en 2014 (18-16) : Olivia DeMerchant, Tyson Beukeboom, Karen Paquin et Elissa Alarie. À noter que le banc de remplaçantes canadiennes est composé, comme lors de la demie, de sept avants pour une seule trois-quarts, Anais Holly, qui couvrira seule toute la ligne arrière.