Severino Lucas : "Je rêve que mes fils jouent au Stade rennais"

SO FOOT
So Foot

Racontez-nous ce transfert au Stade rennais, à l'été 2000. Il paraît que vous auriez aussi pu signer à Marseille. Comment l'option Rennes se présente-t-elle à vous ?

En fait, j'ai une conversation avec Abel Braga, qui est l'entraîneur de l'OM. Il me montre son intérêt de me recruter, mais il fait aussi venir Adriano Gabiru (acheté 4,3 millions d'euros en juillet 2000, ndlr) et je ne reçois jamais de proposition officielle de Marseille. Une ou deux semaines plus tard, le Stade rennais contacte mon agent avec une proposition plus intéressante pour tout le monde financièrement, même si pour moi il n'y avait pas un écart gigantesque. Ils m'annoncent que le club est en train de monter une équipe très forte avec l'ambition de grandir, et ça me séduit. En plus, ils avaient déjà recruté trois joueurs brésiliens (César, Vânder et Luís Fabiano) et Mario Héctor Turdó, un Argentin. Il y avait aussi Bernard Lama…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi