Sextape et Djibril Cissé : Les absents ont toujours tort

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

" Ça ne vous a pas étonné que Cissé ait vu cette vidéo, vous n'avez pas eu la curiosité de savoir ? ", demande Me Tewfik Bouzenoune à Mathieu Valbuena mercredi 20 octobre, première journée de procès. L'avocat de Younes Houass, intermédiaire entre les maîtres-chanteurs et le joueur de 37 ans, est l'un des premiers à prendre la parole et soulève directement une interrogation : celle de l'absence de Djibril Cissé. Alors qu'il a bénéficié d'un non-lieu en juillet 2020, l'ancien Auxerrois aurait bien eu un rôle dans l'affaire de la sextape. Il est le premier vers qui Mustapha Zouaoui, codétenteur de la vidéo, se tourne pour contacter le joueur de l'Olympiakos. Ami de ce dernier, Cissé accepte de lui en parler et de le prévenir de l'existence d'une bombe à buzz alors qu'il est avéré qu'il a bien vu la vidéo de ses propres yeux contrairement à Houass, Zenati et Benzema. Au cours de son entretien téléphonique avec…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles