Sexualité : les positions conseillées par une étude quand on expérimente ces problèmes communs

©iStock

Certains soucis peuvent tourmenter la vie sexuelle. Troubles érectiles, éjaculation précoce, douleurs : si le premier réflexe est de consulter un médecin, il existe aussi des solutions pour adapter ses ébats à chaque situation.

D’après une étude menée par la Between Us Clinic, un programme de thérapie en ligne, certaines positions seraient plus conseillées lorsque l’on souffre de certains problèmes sous la couette. Et ce ne sont pas les compliquées du Kama-Sutra, bien au contraire. Missionnaire ou cuillère sont plébiscités par un panel d’expert·e·s interrogé·e·s par l’organisme pour vivre sa sexualité malgré ces soucis d’intimité qui peuvent nous impacter émotionnellement. Douleurs, troubles de l’érection, éjaculation prématurée... Si certains de ces problèmes se traitent, d’autres viennent parfois s’intégrer à notre vie sexuelle sur le long terme.

Lire aussi >> Nouveaux plaisirs : et si on essayait la pénétration par intermittence ?

Les douleurs

D’après une étude de 2022, une femme sur dix souffre de douleurs pendant les rapports sexuels, aussi connues sous le nom de dyspareunie. Celles-ci peuvent être dues à de l’endométriose, des fibromes, des sécheresses vaginales, des IST ou de l’anxiété, et peut mener à du vaginisme. Certaines femmes vivent de ce fait une sexualité moins satisfaisante. Mais certaines positions peuvent atténuer les douleurs et rendre la pénétration plus confortable, bien que les experts conseillent surtout de consulter pour régler les douleurs, ou de se concentrer sur des activités sans pénétration. Notons toutefois que la position de la cowgirl est conseillée à 47% par les spécialistes, puisqu’elle...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi