Shaparenko, les larmes du bonheur

·1 min de lecture

Que s'est-il passé dans la tête de Mykola Shaparenko lorsqu'il a envoyé cette délicieuse frappe enroulée dans la lunette d'Hugo Lloris ? Beaucoup de choses, assurément, au vu de la réaction du gamin de 22 ans. Le joueur du Dynamo Kiev a non seulement permis à l'Ukraine d'ouvrir le score face aux champions du monde, mais a aussi profité de l'occasion pour inscrire son premier pion en sélection, pour sa 19e cape. Et quel but ! Le milieu a su garder son équilibre pour reprendre un dégagement d'infortune de Kurt Zouma à l'entrée de la surface. La suite ? Une célébration tout en émotion, marquée par des larmes intenses devant les 45 000 spectateurs du stade olympique de Kiev.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles