Short-track - RUS - Le sextuple champion olympique Viktor Ahn prend sa retraite

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Six fois médaillé d'or aux Jeux Olympiques, le Sud-Coréen naturalisé Russe Viktor Ahn a annoncé lundi qu'il mettait un terme à sa carrière. Le sextuple champion olympique russe Viktor Ahn a annoncé lundi qu'il mettait fin à sa carrière, à 34 ans, en raison de blessures à répétition. « En plus de douleurs permanentes au genou, d'autres blessures sont survenues, a-t-il déclaré dans un courrier adressé à l'agence de presse Ria Novosti. Il est devenu de plus en plus difficile de rester en forme, c'est pourquoi j'ai décidé qu'il était temps d'arrêter le sport. » Sud-Coréen de naissance, sous le nom de Ahn Hyun-soo, il avait décroché trois médailles d'or aux Jeux Olympiques de Turin en 2006 (1000 m, 1500 m, relais 5000 m). Puis, après avoir manqué les JO 2010 à Vancouver, à cause d'une blessure, il avait décidé de concourir sous les couleurs de la Russie. À Sotchi, aux Jeux 2014, celui qui s'appelait désormais Viktor Ahn avait alors conquis trois nouveaux titres olympiques (500 m, 1000 m, relais 5000 m). Il n'avait ensuite pas pu participer aux Jeux Olympiques 2018, organisés à Pyeongchang, dans son pays natal. Ahn avait en effet été cité dans le rapport McLaren de l'Agence mondiale antidopage (AMA) sur le dopage institutionnel mis en place par la Russie. Tout en n'ayant jamais été contrôlé positif, il avait été exclu des JO, comme de nombreux sportifs russes. Ahn s'était insurgé contre cette exclusion, la jugeant « scandaleuse » et estimant qu'il n'y avait « pas de raison concrète » pour la justifier. L'actualité du short-track