Le siège d'Angers SCO perquisitionné ce mardi matin

Le siège du club d'Angers a été perquisitionné ce mardi. (F. Faugère/L'Équipe)

Le siège d'Angers SCO a été perquisitionné ce mardi. Le SCCJ (service central des courses et jeux) a été missionné par le parquet de Bobigny, qui s'intéresse à des transactions financières et au rôle de certains agents sur des transferts.

Comme le rapporte Ouest-France, information que nous sommes en mesure de confirmer, le siège du SCO a fait l'objet ce mardi matin d'une perquisition. L'enquête est menée par le SCCJ (service central des courses et jeux), qui a été missionné par le parquet de Bobigny.

La suite possible de l'enquête menée en juinCette enquête ferait suite à celle menée le 14 juin. Le SCO, actuellement dernier de Ligue 1, et l'AS Saint-Étienne avaient déjà fait l'objet d'une perquisition dans leurs locaux par la police judiciaire. Les deux clubs avaient alors été soupçonnés d'entretenir des liens financiers occultes avec des agents.

lire aussi : Toute l'actualité d'Angers

Une enquête préliminaire avait été ouverte pour des faits d'exercice illégal de la profession d'agent sportif et de blanchiment aggravé. Trois agents non titulaires d'une licence officielle avaient été placés en garde à vue. Jalal Benalla, qui n'était alors pas au club (il a depuis été intégré à la cellule recrutement et son poste était menacé comme nous l'avions déjà écrit), avait également été entendu au mois de juin, puis remis en liberté sans qu'aucune charge ne soit retenue contre lui.

Contacté, le directeur de la communication du SCO, Mohamed Sifaoui, n'a pas répondu.