Signé Gourvennec

·1 min de lecture

" J'ai attendu 26 ans pour revivre des moments comme ça. On s'était qualifiés avec Nantes. 26 ans c'est long, mais quand je regarde derrière, j'ai l'impression que c'était hier ", confiait Jocelyn Gourvennec au micro de Canal + avant la rencontre. 90 minutes plus tard, après avoir disposé de Wolfsburg avec autorité en Allemagne (1-3), le technicien français peut savourer la qualification de Lille et déjà se projeter sur des instants qui lui ont manqué pendant presque trois décennies. Ces joutes européennes quasi-printanières, le LOSC ne les avait plus connues depuis 2006. Plutôt raillé, du moins décrié, lors de son intronisation dans le club nordiste l'été dernier, l'ancien coach de Bordeaux et de Guingamp peut grandement s'attribuer les mérites de cette première place.

Le déclic de Séville

Si ce groupe G ne faisait pas rêver, cela voulait avant tout dire qu'il était diablement…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles