Silverstone : Après la polémique Hamilton, nouvelle affaire de racisme pour la F1

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un an après l’accident du Grand Prix de Silverstone avec Max Verstappen, Lewis Hamilton est tombé sur une déclaration raciste de Nelson Piquet, ancien pilote de Formule 1 mais aussi beau-père du champion du monde en titre. Alors que les soutiens se multiplient pour le pilote anglais, RedBull a, dans le même temps, officialisé la résiliation du contrat de Juri Vips suite à l’utilisation d’un terme raciste.

La Formule 1 vit une sale période. A quelques jours du Grand Prix de Silverstone, théâtre d’une incroyable bataille entre Lewis Hamilton et Max Verstappen l’an dernier, c’est une affaire de racisme qui fait parler d’elle. Une année après la course et l’accident impressionnant entre les deux leaders du championnat, Hamilton a eu le malheur de tomber sur une déclaration de Nelson Piquet, ancien pilote de F1 mais aussi beau-père de Max Verstappen. « Le petit nègre (Lewis Hamilton) a mis sa voiture et l'a laissée parce qu'il n'y avait aucun moyen pour lui de dépasser deux voitures dans ce virage. Il l'a fait comme un salaud. Il a de la chance, seul l'autre (Verstappen) a été foutu », aurait-il lâché. Figure de la lutte contre le racisme, le pilote de l’écurie Mercedes n’a pas perdu de temps pour réagir.

Lewis Hamilton monte au créneau, Mercedes l’imite

« C'est plus qu'une question de langage. Ces mentalités archaïques doivent changer et n'ont pas leur place dans notre sport. J'ai été entouré de ces attitudes et ciblé toute ma vie. J'ai eu tout le temps d'apprendre. Le temps est venu…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles