Six Nations : nouvelles têtes, liberté créative... comment Fabien Galthié a mené le XV de France à son meilleur résultat depuis neuf ans

Hugo Dupriez
·1 min de lecture

• Dès son instauration, Fabien Galthié a installé plusieurs joueurs clés

À son arrivée au poste de sélectionneur, Fabien Galthié a pris ses responsabilités. Au sortir d’une Coupe du monde prometteuse, achevée par une cruelle défaite face au pays de Galles en 1/4 de finale, l’ossature de son équipe présentait plusieurs changements, et certains à des postes clés. Ainsi, pour prendre la place de Guilhem Guirado, capitaine, Galthié installait Julien Marchand, excellent au Stade Toulousain, au poste de talonneur. Au sortir du Tournoi, le Toulousain s’inscrit dans la lignée des Yannick Bru et William Servat, ces talonneurs issus de la machine à gagner toulousaine qui ont brillé sous les couleurs du XV de France. Derrière lui, Camille Chat, qui pouvait légitimement ambitionner un statut de titulaire après ses prestations remarquables au Racing 92, est, toujours, utilisé en qualité "d’impact player", un joker en sortie de banc amenant son dynamisme. Aussi, en première ligne, Fabien Galthié a sorti de son chapeau Mohamed Haouas, pilier droit de Montpellier qui n’a, si l’on occulte son coup de sang en Écosse, pas déçu. Et justement, le sélectionneur n’a pas manqué de soutenir publiquement son joueur en lui laissant son statut de titulaire....

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi