Skate - Oi STU Open Rio : deux Français aux portes des finales, dans le top 10 mondial

L'Equipe.fr
L’Equipe

À Rio, au Brésil, l'Oi STU Open réunissait ce week-end les skateurs spécialistes du bowl et du street en vue de la qualification pour les JO 2020. Aucun Français n'a réussi à se hisser en finale, mais deux font partie du top 10 mondial. Ils ont loupé la finale d'un rien. Le champion d'Europe Vincent Milou (9e des demi-finales en street) et Vincent Matheron (10e des demi-finales en park), malgré de très bons runs, n'ont pas réussi à faire partie des huit premiers qualifiés pour la finale de l'Oi STU Open, à Rio, au Brésil. Si aucun Français n'a réussi à se hisser en finale, ces résultats montrent que les skateurs du Team France peuvent bien rivaliser avec le top 10 mondial. Ils continuent de récolter de précieux points pour la qualification aux JO de Tokyo, en 2020, où le skate fera ses débuts au programme olympique (avec deux disciplines : le park et le street). Chez les femmes, Madeleine Larcheron a terminé 18e des demi-finales de park et Charlotte Hym, en street, 23e. Skate : ce qu'il faut retenir des Mondiaux

Chez les hommes, en park, les États-Unis trustent le top 5, avec en tête Cory Juneau et Jagger Eaton. Chez les femmes, la jeunesse continue de s'imposer sur les événements internationaux. La Japonaise Misugu Okamoto, championne du monde en titre à 13 ans, a devancé Sakura Yosozumi (17 ans) et la Britannique Sky Brown (11 ans). En street, le Japonais Sora Shirai l'a remporté, devant l'Américain Jake Ilardi et le Brésilien Lucas Rabelo. Chez les femmes, on a eu droit au même podium qu'aux championnats du monde : les deux premières places pour les Brésiliennes Pamela Rosa et la jeune de 11 ans Rayssa Leal. La troisième place est revenue à la Japonaise Aori Nishimura.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi