Une skateuse américaine se plaint de perdre face à des athlètes transgenres

Taylor Silverman défend les compétitions organisées pour les femmes - @IconSport
Taylor Silverman défend les compétitions organisées pour les femmes - @IconSport

La place des femmes transgenre dans le sport demeure contestée. Ricci Tres (29 ans), née homme mais s'identifiant désormais comme une femme, a participé et gagné au Boardr Open, une compétition de skateboard divisée en épreuves masculines et féminines. Tres a remporté le concours féminin en battant une très jeune fille âgée de 13 ans seulement, Shiloh Catori, tandis que deux autres gamines de 10 et 12 ans ont échoué aux 5e et 6e places. Au total, six skateuses ont participé à cette épreuve, dont quatre âgées de moins de 17 ans.

"J'en ai assez d'être intimidée en silence"

Mais la différence d’âge n’est pas au cœur de la polémique. C’est bien le genre sexuel de l’une des participantes, en l'occurrence la vainqueure, qui a provoqué l’ire d'une collègue skateuse: Taylor Silverman. "Un homme gagne les finales féminines et l'argent au Boardr Open. Mon histoire n'est pas unique dans le skateboard. Mon histoire n'est pas unique dans le sport en général", a-t-elle froidement constaté, dépitée. Un mois plus tôt, elle avait raconté "son histoire" sur le même réseau social, expliquant comment elle a été battue dans plusieurs compétitions par des femmes transgenres.

"J'ai participé à trois concours différents avec des femmes trans, dont deux où je me suis classée deuxième, pour un total de 5.000 dollars destinés aux athlètes féminines." Depuis le mois de mai, Silverman a utilisé les réseaux sociaux pour faire campagne en faveur de la préservation du sport féminin en appelant à ce que les compétitions reviennent à des femmes concourant contre d'autres femmes et des hommes concourant avec des hommes. "J'ai tendu la main à Redbull et j'ai été ignorée, j'en ai assez d'être intimidée en silence", a-t-elle écrit, ajoutant: "Ce qui s'est passé était injuste et à l'époque, j'étais trop mal à l'aise pour m'exprimer.” Désormais, elle semble ne plus vouloir se taire sur le sujet.

Du cyclisme à la natation, plusieurs sports viennent de restreindre l'accès des athlètes transgenres aux compétitions féminines, prolongeant un vaste débat mêlant avancées de la recherche, équité sportive et droits humains.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles