Ski alpin - CM (F) - Federica Brignone et Alexis Pinturault mécontents du forfait imposé aux Suédoises à Levi

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Comme l'un de leurs coaches a été testé positif au coronavirus à son arrivée en Finlande, les slalomeuses suédoises sont placées en quarantaine à Levi et privées des deux courses programmées ce week-end. Ce qui agace Federica Brignone et Alexis Pinturault. Testé positif au coronavirus mercredi à son arrivée en Finlande, l'entraîneur suédois Christian Thoma provoque bien malgré lui pas mal de remous avant les slaloms femmes de Levi programmés samedi et dimanche. Les autorités finlandaises ont en effet décidé d'appliquer dès jeudi le principe de précaution en plaçant l'ensemble de l'équipe suédoise en quarantaine sur place, privant donc les skieuses des deux courses. Cette décision ne plaît pas du tout à deux acteurs majeurs du circuit. L'Italienne Federica Brignone, lauréate du gros globe de cristal la saison passée, s'en est ainsi émue dans une story Instagram : « Pourquoi avons-nous été testées? Comment est-ce possible que toutes les athlètes d'une nation (toutes négatives après trois tests) avec juste un entraîneur positif ne puissent pas courir? Est-ce équitable? Que va-t-il se passer si une personne dans chaque équipe est positive ? Personne ne va courir ? Cela va arriver toute au long de la saison, et tout le monde le sait ! (...) Tout mon soutien aux Suédoises. » De son côté, Alexis Pinturault a choisi Twitter pour demander à la Fédération internationale de ski d'agir : « Il faut vraiment revoir les choses ... alors en foot, au Tour de France toutes les équipes en quarantaine ?? ».

Vendredi en fin de matinée, la FIS n'avait fait aucune communication sur ce dossier. lire aussi Toute l'actualité du ski