Ski alpin - CM (F) - Sofia Goggia (vainqueure à Val d'Isère) : « Je suis vraiment heureuse de gagner de nouveau »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Sofia Goggia a remporté la descente de Val d'Isère samedi grâce à une course « d'une précision chirurgicale ». Sofia Goggia, vainqueure de la descente de Val d'Isère : « Je suis vraiment heureuse de gagner de nouveau. Ça faisait longtemps. La saison dernière je ne suis pas montée sur un podium dans la discipline. Je récupère le dossard rouge à égalité avec Corinne. Ce n'était pas un run parfait, j'aurais pu être plus rapide dans certains secteurs mais j'étais techniquement d'une précision chirurgicale. J'ai pris des lignes directes, j'étais forte sur le ski extérieur. Ça m'a permis de skier bien mais j'aurais pu pousser plus. Quand j'ai passé la ligne, je me suis dit que ça ne suffirait pas pour gagner. Aujourd'hui, j'ai pris zéro risque. Hier (vendredi, 2e de la première descente) j'étais vraiment à l'attaque, je faisais du ski sauvage, ça me reflète plus, c'est plus moi. Aujourd'hui j'ai skié bien et j'ai eu de la chance parce que ça a suffi. Si je skie comme ça, ça ne marchera pas à tous les coups sur les prochaines courses. Il va falloir que je trouve un équilibre entre hier et aujourd'hui. » lire aussi Le classement de la descente Tiffany Gauthier, 27e à 2'24'' « Il y a beaucoup de déception » Corinne Suter, 2e à 0''24 : « Je suis assez heureuse avec ma deuxième place aujourd'hui. J'ai essayé de skier comme hier, surtout dans la dernière partie, et je suis sur le podium et très heureuse. J'ai été un peu directe au deuxième intermédiaire et j'ai perdu un peu de temps. J'étais plus fatiguée qu'hier mais avec le podium on oublie. La piste était comme hier, ils ont juste changé ''la compression'', là où il y avait eu toutes les chutes. » Breezy Johnson, 3e à 0''27 : « Aujourd'hui ça secouait beaucoup plus, j'étais heureuse d'arriver en bas, surtout que c'est l'anniversaire de ma maman. Je suis de retour de blessure et j'essaie de saisir chaque opportunité, on verra ce que ça donne. J'ai cet objectif cette année de gagner une Coupe du monde et une médaille aux Mondiaux. Je pense que c'est juste le début, je continue de travailler. Je veux voir quelles sont mes limites. J'ai tellement d'énergie, d'envie, d'amour pour mon sport. Je redemande des runs à l'entraînement. » Tiffany Gauthier, 27e à 2''24 : « Il y a beaucoup de déception. Je n'ai pas vraiment les mots. C'est dur. C'est à moi de mettre les choses en place le jour de la course. Ce n'est pas facile, j'essaye de croire au travail que j'ai fait depuis le début. »