Ski alpin - CM (H) - À Lake Louise, dix cas positifs au Covid-19... puis un seul au final

·1 min de lecture

La FIS a d'abord annoncé que dix cas positifs au Covid-19 avaient été recensés samedi à Lake Louise, puis, après une nouvelle batterie de tests, l'instance a expliqué que neuf d'entre eux étaient des faux positifs. Le circuit masculin pourra donc poursuivre sa route à Beaver Creek. Après l'annulation du super-G de dimanche à Lake Louise (Canada) pour raisons météo, le circuit masculin doit se rendre lundi à Beaver Creek (Colorado), prochaine étape de la saison, via un vol charter entre Calgary et Denver. Mais dix personnes ont été testées positives au Covid-19 samedi avant ce voyage, ce qui mettait en doute la suite de cette tournée nord-américaine. « Tous les cas positifs ont été isolés et immédiatement testés à nouveau, a indiqué la Fédération internationale. Neuf des dix cas étaient de faux positifs et ne sont pas infectés par le Covid-19. » Une très bonne nouvelle pour la FIS. La personne retestée positive restera au Canada pour une quarantaine de dix jours, tandis que les autres pourront s'envoler vers les États-Unis. Pour recevoir leur accréditation à Beaver Creek, comme sur tout autre site de la Coupe du monde, les participants doivent en effet pouvoir présenter un test PCR négatif datant de moins de 72 heures. lire aussi Résultats et calendrier de la Coupe du monde hommes lire aussi Toute l'actu du ski alpin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles