Ski alpin - CM (H) - 5 choses à savoir sur Vincent Kriechmayr, vainqueur du globe en super-G

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Après l'annulation du super-G lors des finales de la Coupe du monde, jeudi à Lenzerheide en Suisse, l'Autrichien Vincent Kriechmayr a remporté son premier petit globe de la spécialité. Voici cinq choses à savoir sur le lauréat. Après l'annulation de la descente, le super-G des finales de la Coupe du monde de Lenzerheide, en Suisse, a également été annulé jeudi. Vincent Kriechmayr, double champion du monde 2021 (descente et super-G), remporte ainsi le globe de la spécialité. Voici cinq choses à savoir sur l'Autrichien. Contre les Français, tu combattras Le 30 janvier 2011, à Crans-Montana, en Suisse, Vincent Kriechmayr devient vice-champion du monde junior de géant derrière... Alexis Pinturault et devant Mathieu Faivre ! S'il est désormais plus rapide en vitesse, l'Autrichien rivalisait déjà au côté des meilleurs Français. Il marquera ensuite ses premiers points en Coupe du monde en décembre 2013 lors du super-G de Beaver Creek (USA), où il prendra la 16e place. Dans l'histoire, tu entreras Vincent Kriechmayr est le troisième skieur à avoir réalisé le doublé descente-super-G dans l'histoire des Mondiaux ! À Cortina d'Ampezzo, en février, il a remporté la descente puis le super-G. Seuls l'Autrichien Hermann Maier, à Vail, en 1999, et l'Américain Bode Miller, à Bormio, en 2005, avaient réalisé pareil exploit avant lui lors des Championnats du monde. lire aussi Vincent Kriechmayr au panthéon du ski Belge à moitié, tu seras S'il appartient à l'équipe nationale autrichienne, le skieur a des origines belges par sa maman. Truus Vermeiren, la maman, a d'ailleurs rencontré Heinrich Kriechmayr sur un télésiège en Autriche, et de là est né Vincent. S'il ne parle pas le néerlandais, l'Autrichien reconnaît néanmoins qu'il a hérité de son amour pour les frites... lire aussi L'Autriche au rendez-vous des Mondiaux 2021 Ta meilleure saison, tu réaliseras Avec 3 victoires (2 super-G et 1 descente) en Coupe du monde cet hiver et deux titres mondiaux, l'Autrichien a réalisé la meilleure saison de sa carrière. À 29 ans, le skieur a encore de belles années devant lui dans des disciplines qui nécessitent expérience et maturité. Ton tout premier petit globe, tu empocheras Deuxième du classement de la Coupe du monde de super-G depuis trois saisons, Vincent Kriechmayr décroche enfin le globe ! Avec 401 points, il s'impose devant le prodige suisse Marco Odermatt (318 pts) et son compatriote Matthias Mayer (276 pts), également deuxième du classement de la descente. En ne sortant qu'une seule fois du top 5 en six courses (dont deux victoires), il a dominé la saison de super-G.