Ski alpin - CM (H) - Alexis Pinturault, 2e de la première manche du slalom de Chamonix : « J'étais juste dans la manière de skier et dans les intentions »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Alexis Pinturault est deuxième de la première manche du slalom de Chamonix. Clément Noël, pénalisé par une grosse faute, est éliminé. Seconde manche à 12h30. Alexis Pinturault (2e à 0''23 d'Henrik Kristoffersen) : « C'était mieux aujourd'hui (par rapport à samedi), je me sentais plutôt pas trop mal. Je pense que nos dossards (il avait le 5) étaient plutôt bons. Quand je vois Ramon (Zenhäusern, dossard 1), il semblait avoir des imperfections sur la piste, c'était le cas à Zagreb quand on partait devant. Dans ces conditions, il peut y avoir pas mal de vaguelettes pour les premiers dossards. Certainement qu'après ça s'est légèrement amélioré, ça a fait un léger rail qui a peaufiné légèrement la piste et qui a probablement été à notre avantage. J'ai bien attaqué. J'étais juste dans la manière de skier et dans les intentions. Maintenant il reste une deuxième manche. C'est serré pour la victoire et pour le podium. » lire aussi Le classement provisoire Victor Muffat-Jeandet (à 1''16 du premier) : « C'est encore une bonne manche. Ça construit par rapport à hier (samedi). J'ai perdu un peu le rythme dans la partie médiane, c'est dommage de laisser encore des dixièmes. Malgré tout, c'est proche du paquet, c'est dans le match et je vais profiter de cette deuxième manche. La neige est plutôt meilleure qu'hier (samedi), c'est plus uniforme. C'est un peu bosselé parce que c'est le deuxième jour de course mais c'est pareil pour tout le monde. » Clément Noël (à 2''77 et non qualifié pour la seconde manche) : « C'était une manche correcte sans plus, j'en gardais sous le pied pour avoir de la stabilité, parce que c'était mal tracé, enfin pas visuel du tout, très lent, des figures très serrées, c'était difficile. Ma manche était correcte, elle aurait été à peu près dans le coup. Maintenant je croise les skis, ça m'arrive souvent de le faire... Le slalom peut être assez aléatoire, ça peut être aussi mieux que ça. Je suis un peu désabusé parce que je n'arrive pas à enchaîner de bonnes courses (vainqueur samedi) mais c'est passé et c'est comme ça. »