Ski alpin - CM (H) - Alexis Pinturault, 12e de la première manche du géant d'Alta Badia : « Je n'explique pas du tout ce chrono »

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Relégué à 1''70 du Suisse Marco Odermatt, meilleur temps de la première manche du géant d'Alta Badia de lundi, Alexis Pinturault a pris la 12e place. Alexis Pinturault, 12e de la première manche du géant d'Alta Badia à 1''70 de Marco Odermatt : « Je n'explique pas du tout ce chrono...Je fais une manche correcte, il n'y a pas de fautes. Mais il y a de gros écarts, il faut voir ce qu'il s'est passé. J'ai eu des sensations correctes, mais il faut croire que ce n'était pas si bien que ça. » lire aussi Les résultats de la première manche Mathieu Faivre, 13e à 1''76 de Marco Odermatt : « Dimanche, j'ai pris un gros coup sur la tête (16e au final après avoir remporté la première manche), ç'a été compliqué et ça l'est encore aujourd'hui. J'avais du mal à contrôler ce que je faisais, à avoir le dessus sur mes skis. Du coup ce matin, je suis arrivé sans savoir où taper, si je devais changer des choses ou non. La piste est un peu plus bosselée, glacée. Je ne savais pas trop où tabler, je n'avais pas une confiance incroyable au départ. Dès les premiers appuis, j'ai senti que c'était précaire, je m'engage un peu moins, c'est un cercle vicieux : quand on a moins confiance, on s'engage moins et quand on s'engage moins, ça marche moins bien. » Victor Muffat-Jeandet, 16e à 2''27 de Marco Odermatt : « C'est une Gran Risa particulière cette année, c'est une neige moins verglacée que d'habitude mais plus aggressive. C'est très bon, ça va très vite mais il y a un équilibre très subtil à trouver. Il faut être fluide et aussi très attaquant. Dimanche, j'ai été beaucoup trop gentil. Aujourd'hui, le tracé est plus rythmé qu'hier. Le niveau de géant est impressionnant, au moindre relâchement, ça se paie. Je suis content d'avoir réagi ce lundi. » lire aussi Les Bleus ont le blues à Alta Badia

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles