Ski alpin - CM (H) - Alexis Pinturault, 18e du deuxième géant d'Alta Badia : « Un bilan pourri »

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Alexis Pinturault
    Alexis Pinturault
    Skieur alpin français

Nouvelle grosse déception à Alta Badia pour Alexis Pinturault, 18e du géant remporté par le Suisse Marco Odermatt lundi. Le Savoyard va modifier son matériel et ne vise plus le classement général. Alexis Pinturault, 18e du géant d'Alta Badia, à 2''70 de Marco Odermatt : « Le bilan de ces deux géants à Alta Badia (15e dimanche) ? Pourri. C'est un bilan vraiment mauvais, mais maintenant j'ai des explications, il semble que j'ai loupé un wagon. Maintenant presque tout le monde skie sur des longs en géant. Je ne pensais pas que ça ne puisse faire une telle différence mais elle est bien réelle. L'an dernier j'ai fait une super saison avec mon matériel actuel, je me disais ''pourquoi changer ?''. Je les ai essayés à l'intersaison et ça n'allait pas plus vite, mais je n'ai pas cherché suffisamment non plus pour aller plus vite avec ces skis plus longs. Ils sont plus difficiles à skier au premier abord. Mais aujourd'hui, on voit la différence. Je suis l'un des rares dans les 15 meilleurs à skier avec des courts. Moi, 1,93 m c'était la norme, maintenant l'ensemble skie avec des 1,98 m. « Je suis beaucoup trop loin pour le classement général, ce serait idiot d'essayer de s'accrocher » Je vais faire des concessions, des modifications, je ne pense pas aller à Bormio la semaine prochaine (où il devait disputer deux super-G). Je suis beaucoup trop loin pour le classement général, ce serait idiot d'essayer de s'accrocher. Je vais prendre du temps pour retrouver un meilleur niveau. Regardez le classement, il faut être réaliste. » lire aussi Le classement du géant d'Alta Badia Mathieu Faivre, 9e à 1''70 de Marco Odermatt : « Je fais plutôt une bonne deuxième manche, je suis plutôt content. On n'avait plus rien à perdre, j'ai fait quelques modifications au niveau des chaussures et de l'affûtage qui m'ont apporté plus de sérénité. J'ai vite vu que ça marchait bien dès les premières courbes, ça m'a permis de m'engager sur la suite. Je suis content de finir le week-end sur une manche comme ça. Mais on sait qu'il y a du boulot. » lire aussi Le classement général de la Coupe du monde

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles