Ski alpin - CM (H) - Clément Noël « dans les temps pour jouer la gagne » après la 1re manche du slalom à Chamonix

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Clément Noël, meilleur Français en première manche, n'est qu'à trois centièmes de Marco Schwarz, l'Autrichien le plus rapide sur le premier tracé du slalom de Chamonix. Clément Noël, (3e de la première manche du slalom, à 0''03 de Marco Schwarz) : « En termes de place, c'est bien, c'est même parfait. Je suis dans les temps pour jouer la gagne en deuxième manche, c'est ce que je voulais. Je n'étais pas du tout sûr d'être bien placé. Les sensations n'étaient pas terribles mais c'est pour tout le monde pareil. Il y a très peu de vitesse, ce n'est pas super joli à voir et ce n'est pas non plus super joli à skier. C'est très lent, la neige répond assez peu sous le pied. Les organisateurs n'ont pas eu de chance, ce matin il s'est mis à neiger, c'est le pire après de la pluie, du sel... C'est ce qui fait que ça ne répond pas beaucoup sous le pied et que ça fait des marques. » Alexis Pinturault (8e à 0''88) : « Les conditions ne sont pas faciles, on s'y attendait en venant là. En deuxième (manche), ça devrait même être pire, on annonce plus de pluie. La première manche s'est passée correctement. Je fais une faute sur le plat, forcément ça coûte assez cher. Maintenant on va essayer de faire une meilleure "deuze". J'espère rester à peu près au contact, pas trop reculer et puis on verra ce que ça peut faire. C'est de la neige salée, ça marque malgré tout même si c'est plutôt compact. La piste a été bien préparée en amont, ce qui peut améliorer la situation, ça se dégradera peut-être moins que d'habitude. » Victor Muffat-Jeandet (11e à 1''24) : « C'est plutôt positif. Par rapport aux dernières courses, je vois moins d'écart quand j'arrive en bas. C'est une bonne manche. ça marque un petit peu. Au milieu, je prends un petit peu parce que je ne pouvais pas faire exactement le même chemin que les autres. C'était dur de trouver un juste milieu parce que la neige n'est pas du tout rapide alors qu'hier (vendredi) elle l'était beaucoup plus. Le tracé était assez lent, il n'y avait pas de rythme. Tu avais envie de ressortir des portes mais il fallait rester calme aussi. C'est pour ça, je pense, que certains se sont trompés. Globalement c'est plutôt dans le jus donc il faut juste affiner pour la deuxième manche. Je suis quand même dans le match. »