Ski alpin - CM (H) - Clément Noël : « Du management de pieds plutôt que du ski »

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Clément Noël a été le plus rapide ce dimanche à Kranjska Gora (Slovénie). Dans des conditions difficiles, il s'offre sa deuxième victoire de la saison. Victor Muffat-Jeandet monte sur son premier podium en slalom. Clément Noël, vainqueur du slalom de Kranjska Gora : « C'était super de partager ça avec Victor, je ne savais pas qu'il était en tête quand je suis parti et je m'étais concentré sur ma manche. Ça fait un moment qu'il tourne autour du podium en slalom, le voir monter sur le podium, qu'on fasse 1 et 2 c'est génial ! On est tous les deux de Val d'Isère on s'entend très bien. La journée aurait pu être encore plus belle si Alexis avait concrétisé en « deuz ». Je suis content d'avoir su gérer cette deuxième manche difficile. C'était pourri à skier mais il faut savoir le faire, toutes les courses ne sont pas parfaites. Ils n'ont pas eu de chance avec la météo. C'était vraiment très difficile mais je suis content d'avoir fait le job même si c'était peut-être pas très joli à voir à la télé. C'était même pas vraiment du ski à la fin, ça tourne, ça tourne... Il y avait zéro vitesse, des gros trous. C'est du management de pieds plutôt que du ski. » lire aussi Noël vainqueur du slalom devant Muffat-Jeandet, Pinturault perd très gros Victor Muffat-Jeandet, deuxième à 0''62 : « C'est particulier, c'était vraiment un combat, c'était très dur, c'est pour ça que je suis tellement excité dans l'aire d'arrivée, je n'y crois tellement pas. Dans le mur, j'ai failli aller au tas, j'avais l'impression de me faire secouer comme un prunier. Je vais réaliser petit à petit. Profiter de ça avec Clément, c'est vraiment magique. J'avais envie de lui sauter dessus dans l'aire d'arrivée mais il est parti du mauvais côté et j'allais pas le plaquer. C'est cool ! C'est aussi grâce à lui que j'arrive à évoluer en slalom et faire une belle journée ensemble c'est chouette. » lire aussi Le classement du slalom de Kranjska Gora Jean-Baptiste Grange, 13e à 2''27 : « J'étais surpris d'arriver en tête. J'ai fait une manche compliquée, je m'arrête un peu haut, en bas aussi. Il y a eu plutôt du bon ski sur la journée. J'ai cherché à prendre du plaisir même si c'était la bagarre en deuxième manche. C'est le coach de Kristoffersen qui a tracé, il y a de la courbe tout le long, il ne faut rien lâcher, ça se joue au coeur. Sur le haut, j'ai failli tomber sur quatre ou cinq portes. Même s'il y a l'émotion des dernières courses, j'essaye de rester dedans, de bien faire les dernières, en espérant des meilleures conditions à Lenzerheide. Le but c'est de réussir à avoir ces émotions, s'accrocher dans sa manche, encore deux fois. »