Ski alpin - CM (H) - Coupe du monde : Alexis Pinturault critique à nouveau le slalom géant parallèle

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le Français Alexis Pinturault apprécie très peu ce nouveau format d'épreuve voulu par la Fédération internationale. Le Français Alexis Pinturault a critiqué dimanche l'épreuve de slalom géant parallèle, dont une manche était disputée à la mi-journée à Chamonix. Le skieur a renouvelé des remarques acerbes déjà exprimées à l'encontre de ce format d'épreuve que la Fédération internationale tente d'imposer. Le géant parallèle, ce format qui déchire le circuit

« Aujourd'hui j'ai la rage, l'impression de me faire berner... Nous les athlètes pris pour des pions d'un spectacle et non acteur d'un sport ! Depuis quand en sport la chance prend le dessus sur la performance ? Et la dangerosité du format on en parle ? », a-t-il publié sur Twitter rappelant ses propos déjà tenus auparavant, à propos de l'iniquité de tracés différents entre les concurrents : « L'équité est presque impossible à trouver dans notre sport, sauf à courir sur des formats plastiques, des terrains sur estrade qui assureraient un même profil exactement. On ferait mieux de mettre plus de moyens et d'argent sur les classiques. » Le géant parallèle de Chamonix pour Meillard, Pinturault 13e

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi