Ski alpin - CM (H) - L'Autrichien Christian Hirschbühl s'impose lors du parallèle de Lech

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Autrichien Christian Hirschbühl a remporté ce dimanche le parallèle de Lech (Autriche), ouvrant son palmarès en Coupe du monde. Cyprien Sarrazin, seul Français qualifié pour le tableau final, a été éliminé en 8es de finale. Après la victoire samedi de la Slovène Andreja Slokar, le parallèle hommes de Lech (Autriche) disputé dimanche a aussi donné lieu à un succès inattendu, celui de l'Autrichien Christian Hirschbühl (31 ans), vainqueur en finale (+0''07) devant son compatriote Dominik Raschner. Le Norvégien Atle Lie McGrath a pris la troisième place aux dépens de son compatriote Henrik Kristoffersen. C'est le premier podium en Coupe du monde pour les deux Autrichiens. lire aussi Classement de la course Une nouvelle fois, ce parallèle certes spectaculaire a mis en lumière la difficulté de courir sur deux parcours offrant une forme d'équité, puisqu'au fil des tours de la phase finale, il est apparu que le parcours rouge était bien plus rapide que le bleu. Sarrazin : « Le ski est là » Le seul Français issu des qualifications disputées dimanche matin, Cyprin Sarrazin, a raté une porte et n'est pas allé au bout de son premier run lors de son 8e de finale face au Norvégien Atle Lie McGrath. L'étrange règlement du parallèle lui a néanmoins permis de disputer le deuxième avec un retard de 50 centièmes à effacer sur son adversaire, ce qu'il n'a pas réussi à faire (+0''15 au final). « Je me suis livré pleinement, peut-être un peu trop à la première manche ! Ensuite, j'y ai cru jusqu'au bout, avec un très beau haut de parcours mais une erreur sur le dernier mouvement de terrain, expliquait Sarrazin. J'ai été un peu trop tendu, j'ai perdu la ligne. Mais le ski est là, j'étais dans les 16 en finale. » lire aussi Classement général

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles