Ski alpin - CM (H) - Vincent Kriechmayr remporte la deuxième descente de Wengen

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Autrichien Vincent Kriechmayr a enlevé samedi la deuxième descente de Wengen (Suisse), comptant pour la Coupe du monde. Il a devancé Beat Feuz et Dominik Paris. Sa victoire fera jaser, vu les conditions dans lesquelles Kriechmayr est arrivé à Wengen. Vincent Kriechmayr a remporté samedi la deuxième descente de Wengen (Suisse), comptant pour la Coupe du monde. Le skieur autrichien a devancé le Suisse Beat Feuz (+0''34), le privant ainsi d'une quatrième victoire sur la mythique piste du Lauberhorn, et l'Italien Dominik Paris (+0''44). lire aussi Le classement de la descente Une dérogation, une victoire Mais la victoire de Kreichmayr va faire grincer des dents, puisqu'il n'aurait pas dû être autorisé à participer aux deux descentes de Wengen (il s'était classé 12e vendredi). Placé à l'isolement en Autriche, après un test positif au Covid-19, il n'avait rejoint Wengen que mercredi, manquant donc les entraînements de descente, lundi et mardi. Et celui programmé jeudi a été remplacé par un super-G. Or la participation à ces entraînements est en principe obligatoire pour prendre le départ des descentes officielles. Mais la Fédération internationale (FIS) a opté jeudi soir pour une dérogation inédite, autorisant Vincent Kriechmayr à s'élancer vendredi matin pour un entraînement qu'il a aussitôt interrompu. lire aussi Le classement de la Coupe du monde Odermatt au pied du podium L'Autrichien a sans doute agacé un peu plus les Suisses, en chipant la première place à Feuz, au classement provisoire. Ce dernier a payé les trois petits accrocs rencontrés durant sa descente. Paris avait lui aussi commis un petit écart, au début de son tracé, mais a fini à toute vitesse.
Le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde, vainqueur de la première descente, vendredi, s'est cette fois classé septième (+0''98). Le Suisse Marco Odermatt, leader du classement général de la Coupe du monde, a, lui, réalisé une belle opération, manquant de peu le podium, pour deux centièmes (quatrième à 0''46 de Kriechmayr). Premier Français, Johan Clarey a pris la 18e place (+2''35). L'étape de Wengen se terminera dimanche par un slalom. lire aussi Toute l'actualité du ski alpin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles