Ski alpin - Mondiaux (F) - Mikaela Shiffrin championne du monde de combiné

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'Américaine Mikaela Shiffrin est devenue, ce lundi, championne du monde de combiné à Cortina d'Ampezzo. Elle devance sa concurrente principale, la Slovaque Petra Vlhova, et la Suissesse Michelle Gisin. Un podium aux allures de Coupe du monde de slalom. Le combiné des Championnats du monde de Cortina d'Ampezzo a été remporté lundi par l'Américaine Mikaela Shiffrin. Jamais sacrée en combiné aux Mondiaux, Mikaela Shiffrin, 3e du super-G ce lundi matin, a été impeccable sur sa manche de slalom et succède à la Suissesse Wendy Holdener. La Slovaque Petra Vlhova, vice-championne du monde 2019 de combiné et actuelle leader du classement général de la Coupe du monde, remporte la médaille d'argent (à 0''86). La Suissesse Michelle Gisin complète le podium, trois petits centièmes derrière la Slovaque (à 0''89). Après avoir remporté la manche du super-G, l'Italienne Federica Brignone est partie à la faute dès la troisième porte, tout comme la Suissesse Wendy Holdener. Sa compatriote Elene Curtoni, 2e du super-G, termine 4e (2''35). Auteure d'une manche très propre, la Française Laura Gauché, 16e du super-G, réalise un joli Top 10 en prenant la 7e place. Tiffany Roux, 28e du super-G, n'a pas terminé le slalom. « Je suis très satisfaite de ma journée, et surtout du slalom. Plus que la place, c'est le chrono qui me fait plaisir (6e temps), c'est très correct par rapport à Shiffrin. Je finis mes Mondiaux sur une bonne note, je suis très contente de m'être battue jusqu'au bout de ce slalom. La veille du combiné, je n'étais pas bien, nerveuse de voir que j'avais le dossard 4 au milieu de grands noms. Je n'étais pas sereine, à la reconnaissance du slalom, j'ai failli pleurer tellement c'était glace. Ce n'était pas facile, ils ont injecté, Estelle Alphand me disait que même en Coupe du monde de slalom, c'est pas aussi glacé. Ça a lustré, les trois premières portes sont très difficiles à skier », a expliqué Laura Gauché à notre envoyé spécial Stéphane Kohler. lire aussi Le classement du combiné dames Des écarts considérables et beaucoup d'abandons Le tracé du coach Canadien Manuel Gamper n'a semble-t-il pas plu aux skieuses. Elles ont été nombreuses à partir à la faute dès la troisième porte, comme la Suissesse Wendy Holdener, championne du monde 2019 et 14e du super-G, l'Italienne Federica Brignone, leader après le super-G, et plus tard les deux Canadiennes Marie-Michele Gagnon et Valerie Grenier. Ce slalom du combiné n'a pas fait l'unanimité. La piste était gelée et les appuis fuyants. Au total, 14 coureuses n'ont pas terminé la manche de slalom. Et les écarts ont été considérables, Mikaela Shiffrin finissant avec plus de deux secondes d'avance sur la 4e, l'Italienne Elena Curtoni. Place au slalom messieurs, à partir de 15 h 20.