Ski alpin - Mondiaux (H) - Alexis Pinturault 2e du combiné des Mondiaux après la manche de super-G

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Alexis Pinturault a été devancé de 0''08 par le Canadien James Crawford lors du super-G du combiné des Mondiaux. L'Autrichien Marco Schwarz et les Suisses Meillard et Aerni pointent à moins d'une demi-seconde du Français. Alexis Pinturault est presque idéalement placé à mi-parcours du combiné des Championnats du monde de Cortina d'Ampezzo après avoir pris la 2e place de la manche de super-G lundi - seulement devancé (de 0''08) par la surprise canadienne James Crawford, vice-champion du monde juniors de la discipline mais qui n'avait jamais fait mieux qu'une 6e place en Coupe du monde. « J'ai fait un beau super-G. J'ai vraiment essayé d'attaquer. La neige était facile et il ne fallait pas se tromper. J'ai pris un bon dossard, le 5 c'était vraiment bien, a réagi le Français, tenant du titre. J'ai fait un bon run. Il reste la manche de slalom. Mais quoi qu'il en soit, ça va être serré. » lire aussi Les résultats du super-G du combiné des Mondiaux Le skieur de Courchevel, médaillé de bronze jeudi dernier en super-G, a devancé les ténors autrichiens de la glisse, Vincent Kriechmayr, double champion du monde de descente et de super-G (à 0''22 du Français) et Matthias Mayer (à 0''24). De sacrés clients en embuscade Mais il n'est pas le seul des techniciens à avoir réalisé une excellente première manche sur l'Olympia delle Tofane. Marco Schwarz, solide leader de la Coupe du monde de slalom avec sept podiums dont deux victoires cette saison, ne pointe qu'à 0''32 de Pinturault. Derrière lui, les Suisses Loïc Meillard (à 0''35) et le champion du monde du combiné en 2017, Luca Aerni (à 0''45), seront des rivaux sérieux.
Victor Muffat-Jeandet, médaillé de bronze olympique du combiné en 2018 est loin, à 1''92 de son compatriote. « C'était très bon à skier, malheureusement je n'ai pas réussi à faire ce qu'il fallait pour aller vite, j'avais l'impression de me libérer mais j'ai fait beaucoup d'erreurs sur les lignes, a expliqué le skieur de Val d'Isère qui avait choisi de ne pas faire de vitesse en cette saison sans combiné en Coupe du monde. J'ai une belle manche de slalom à faire. Je vais faire mon boulot et on verra à la fin. » La manche de slalom débutera à 15h20. Pinturault s'élancera en deuxième sur une piste injectée et dans un tracé imaginé par l'entraîneur suisse.