Ski alpin - Mondiaux (H) - Mathieu Faivre, champion du monde de parallèle : « C'est un comble ! »

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Sacré premier champion du monde de parallèle mardi à Cortina d'Ampezzo, Mathieu Faivre reconnaît qu'il n'a pas toujours apprécié cette discipline. « Que ressent-on quand on devient champion du monde ?
Je suis réellement content de la façon dont j'ai abordé la course aujourd'hui. Je n'avais pas de plan précis, je voulais juste produire du ski, j'ai réussi à le faire. Cela fait quelque temps que j'ai des moments avec du très bon ski puis le coup d'après, ce n'est pas ça donc je suis vraiment satisfait d'avoir réussi à produire du ski de très haut niveau, même avec la pression. Mathieu Faivre « Ça me soulage de savoir que je suis capable de produire ce genre de ski Et quand on devient le premier champion du monde de parallèle ?
C'est un comble ! Je n'ai pas toujours été d'accord avec cette discipline, sur le mode de qualifications, sur l'absence de tours à deux manches. Aujourd'hui, on a quelque chose de plus juste et équitable, de plus sympa à regarder pour le téléspectateur. Je suis le premier champion du monde mais ça ne change pas ce que je disais. Mais bon, elle est quand même là (la médaille d'or), je ne vais pas cracher dessus. C'est une façon aussi de retrouver le sourire après des saisons délicates ?
Cela fait quatre ou cinq ans que je ne fais pas les saisons que j'aimerais faire, alors oui ce titre est une récompense, ça me soulage de savoir que je suis capable de produire ce genre de ski sur un tel évènement. Il y a des journées comme ça où tout se met dans l'ordre, tout se passe bien. »