Ski-alpinisme - Millet Everest - Ski-alpinisme - Millet Everest 2021 : 9000 m de d + en 48h !

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Voilà le défi qu'ont relevé une quarantaine de skieurs-alpinistes amateurs, à Courchevel ce week-end : 9000 m de dénivelé positif, soit un peu plus que l'ascension de l'Everest depuis le niveau de la mer ! Le tout, en montant une simple piste de ski... Simuler le dénivelé positif d'une ascension de l'Everest depuis le niveau de la mer en ski-alpinisme : voilà le défi que se sont lancés une quarantaine d'athlètes amateurs à Courchevel. Et le programme était alléchant : en deux journées réaliser 18 montées sur piste de 500 m de dénivelé positif. Sur les dix premières heures de course (entre 7h et 17h, samedi), 5 000 m D + ont été réalisés pour avoir la possibilité de continuer l'ascension, dimanche. « Après avoir effectué les 5000 m D +, les participants sont arrivés au 1er camp de base de l'Everest (versant sud à 5 364 mètres d'altitude, au pied du glacier du Khumbu, ou versant nord à 5 154 mètres d'altitude (côté tibétain) au pied du glacier du Rongbuk) », explique l'organisateur qui tient au parallèle entre le défi de la station de la Tarentaise et l'ascension du plus haut sommet du monde. Les coureurs ont ensuite dû passer la nuit sous leurs tentes sur le front de neige de Courchevel 1850 avant de repartir pour l'ascension finale, ce dimanche, à partir de 7h30 pour effectuer les derniers 4000 m en moins de 8h. A ce petit jeu en l'absence des membres de l'équipe de France, deux anciens champions remportent la mise : chez les femmes, Corinne Favre, vice-championne du monde par équipes en 2002 et chez les hommes, Alexandre Pellicier, champion du monde par équipe en 2008. Le tout à plus de 1000 m de dénivelé par heure de moyenne pour les plus rapides : un rythme qu'il ne serait pas évident de tenir sur les pentes de l'Everest...