Ski de bosses - Mondiaux - Qui peut battre Perrine Laffont aux Mondiaux de ski de bosses ?

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Perrine Laffont (22 ans) est l'immense favorite des Mondiaux de ski de bosses au Kazakhstan (8-9 mars). Championne du monde en parallèle et en bronze en single il y a deux ans, la championne olympique n'a qu'une ligne qui manque à son palmarès : le titre en single. Tour d'horizon de celles qui tenteront de la faire trembler.

La pépite japonaise Anri Kawamura
Quand Perrine Laffont devient championne olympique en 2018, Kawamura n'a pas encore participé à une compétition internationale sur le circuit FIS. La Japonaise de 16 ans est une pépite brute, et n'est sur le circuit de Coupe du monde que depuis décembre 2019, mais elle a tout de suite performé : deuxième lors de sa première étape, à Ruka, derrière... Laffont. Depuis, elle compte 14 départs, mais pas (encore) de victoire. Trois fois sur le podium cette saison, c'est la dauphine de la Française au classement général de la Coupe du monde. Elle va vivre ses premiers Mondiaux.

Le quator américain
Perrine Laffont l'a déjà évoqué : les relations avec les Américaines sont cordiales, mais sans plus. Hannah Soar (3e du général de la Coupe du monde), Kai Owens (4e), Jaelin Kauf (5e) et Tess Johnson (6e) ont entre 16 et 24 ans et tentent à chaque épreuve de renverser la quadruple vainqueure du globe de cristal. La seule fois où Laffont a loupé le podium cette saison, en duel à Deer Valley début février, aux États-Unis, Owens, Soar et Johnson ont signé un triplé américain. Cette dernière en a même profité, tout en bas de la piste, à l'annonce des résultats, pour la chambrer un peu quand elle l'élimine, comme en 2020, dès les quarts de finale. Et les 6 fois (seulement) où Laffont a été battue en duel depuis son titre olympique en 2018, c'était uniquement contre les rideuses américaines : Tess Jonhson et Jaelin Kauf, trois fois chacune.

lire aussi
Laffont : « Deer Valley me relance bien pour les Mondiaux »

L'expérimentée Justine Dufour-Lapointe
À 26 ans, elle est la plus âgée du top 10 mondial. La Canadienne compte 106 départs en Coupe du monde, pour 15 victoires (une seule depuis janvier 2018, quand Laffont a été éliminée dès les quarts de finale en duel à Deer Valley l'an dernier). Championne olympique en 2014 (devant sa soeur Chloé), Dufour-Lapointe a décroché l'argent quatre ans plus tard, derrière la Française. 9e du général, la championne du monde 2015 est moins régulière qu'il y a quelques années, mais pourrait signer un gros coup sur cette course spéciale.

Les Japonaises Tomitaka et Sumiyoshi en embuscade
Respectivement 7e et 8e du général de la Coupe du monde, les Japonaises Hinako Tomitaka et Kisara Sumiyoshi vivent leur meilleure saison jusqu'ici. Toutes deux, qui comptent 37 départs en Coupe du monde (un podium seulement pour Sumiyoshi), ont participé à deux Championnats du monde, sans réussir à se hisser sur le podium.

Les dernières médaillées mondiales en single
Respectivement en or et en argent en 2019 à Park City, en terres américaines, la Kazakh Yulia Galysheva (28 ans) et l'Australienne Jakara Anthony (22 ans) ne sont pas montées sur un podium cette saison. Mais sur une course d'un jour, elles pourraient surprendre la Française.