Ski de fond - CM (H) - Johannes Klaebo remporte le 50 km classique des Mondiaux d'Oberstdorf

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Déjà titré à trois reprises, Johannes Klaebo repartira des Mondiaux d'Oberstdorf avec quatre médailles d'or. Le jeune Norvégien a enlevé le 50 km classique disputé dimanche, devant son compatriote Emil Iversen et le Russe Alexander Bolshunov. Premier Français, Clément Parisse termine 14e. À 24 ans, Johannes Klaebo est bien le roi de la planète ski de fond. Aux Mondiaux d'Oberstdorf, le Norvégien a encore fait admirer sa polyvalence. Titré sur le sprint classique, l'épreuve la plus courte, le 25 février, il a remporté la course fétiche des « distanceurs » : le 50 km classique, dimanche. lire aussi Le classement du 50 km classique Entre-temps, Klaebo avait remporté le sprint par équipes et le relais 4 x 10 km avec ses coéquipiers norvégiens. Titré trois fois à Seefeld en 2019, le monstre norvégien repart donc d'Allemagne avec quatre couronnes mondiales. Avec sa compatriote Therese Johaug, elle aussi quadruple championne du monde, le jeune fondeur est l'homme de ces Mondiaux.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Bolshunov malheureux Pour s'adjuger ce 50 km classique, Klaebo a patiemment attendu son heure. Peu après le 40e kilomètre de course, un groupe de six coureurs s'est détaché. Vainqueur du skiathlon, Alexander Bolshunov était bien seul pour l'équipe russe, entouré de cinq Scandinaves (trois Norvégiens, un Suédois, un Finlandais). Moins rapide que Klaebo au sprint, Bolshunov a joué crânement sa chance en faisant exploser le petit groupe dans l'avant-dernière montée puis en plaçant une accélération dans l'ultime difficulté. Mais son rival norvégien n'a pas bronché et au début de la ligne droite finale, le Russe a cassé son bâton alors que Klaebo était en train de le dépasser. Malheureux, il s'est même fait souffler la deuxième place par Emil Iversen, un autre Norvégien. Les trois Français engagés n'ont pu se mêler à la lutte pour les médailles. Clément Parisse termine 14e, à 1'53''8 de Klaebo, Maurice Manificat se classe en 27e position (à 4'35''6) et Jean-Marc Gaillard, 41e, a cédé plus de neuf minutes au vainqueur. 12 L'équipe masculine de Norvège a littéralement écrasé les Mondiaux de ski de fond. Les Scandinaves repartent avec 12 médailles sur 14 possibles et cinq titres sur six. Seul le skiathlon leur a échappé. 1 L'équipe de France de ski de fond repart avec une médaille d'Oberstdorf : le bronze du relais 4 x 10 km. Cette breloque est même la seule obtenue dans l'ensemble des épreuves nordiques disputées aux Mondiaux (ski de fond, saut à skis et combiné nordique).