Ski de fond - JO 2022 - La Norvégienne Ingvild Oestberg ne participera pas aux JO de Pékin

·1 min de lecture

Double championne olympique de ski de fond, Ingvild Oestberg ne prendra pas part aux JO de Pékin (4-20 février), pour raisons de santé. La Norvégienne Ingvild Flugstad Oestberg, double championne olympique de ski de fond, ne participera pas aux Jeux olympiques 2022 de Pékin (4-20 février). L'athlète manquera la compétition pour raisons de santé, a annoncé dimanche la Fédération norvégienne de ski. lire aussi Le calendrier et les résultats de la saison 2021/2022 de ski de fond « Le suivi prévu après les premières courses montre que son état de santé ne supporte pas le programme des courses, a souligné le médecin de l'équipe de ski de fond, Oeystein Andersen. Ingvild doit donc à nouveau faire une pause plus longue, ce qui signifie que les Jeux olympiques arrivent malheureusement trop tôt. » Il s'agit d'un coup dur pour Oestberg, qui avait remporté le sprint par équipes des JO 2014 de Sotchi avec Marit Bjoergen et faisait partie du relais norvégien sacré en 2018 à Pyeongchang (Corée du Sud). Elle avait remporté une troisième médaille olympique, en terminant 2e du sprint individuel des JO 2014. Ingvild Oestberg « Les rêves sont brisés, mais je ne peux que regarder devant moi » « J'ai travaillé dur, j'ai fait de mon mieux, je me suis sentie bien et j'ai apprécié mon retour sur des skis. Les rêves sont brisés, mais je ne peux que regarder devant moi », a commenté la fondeuse de 31 ans, citée par la Fédération. Absente la saison dernière en raison de problèmes de santé, Oestberg est revenue en Coupe du monde cet hiver. Elle faisait partie du relais norvégien victorieux à Ruka (Finlande) en novembre dernier et s'était classée 8e début décembre du 10 km libre de Davos (Suisse). lire aussi Toute l'actualité du ski de fond

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles