Ski freestyle - Mondiaux - Le vice-champion du monde Kevin Rolland se qualifie en finale des Mondiaux pour son retour à la compétition

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Vice-champion du monde de halfpipe, Kevin Rolland a bien réussi ce mercredi son retour à la compétition en obtenant la 8e place des qualifications des Mondiaux d'Aspen. Le Français de 31 ans s'est offert une place pour la finale tant attendue, vendredi, avant de chuter sur son deuxième run. On se demande ce qui a bien pu passer dans la tête de Kevin Rolland au moment de revêtir pour la première fois un dossard depuis son grave accident en avril 2019. Les réflexes de ce compétiteur hors normes, neuf fois médaillé aux Winter X Games, sont en tout cas vite revenus. lire aussi Kevin Rolland : « Croire en ma bonne étoile » Moins de deux ans après avoir frôlé la mort lors d'une tentative de record du monde depuis un quater-pipe, le Français de 31 ans, vice-champion du monde en 2019, a pris la huitième place des qualifications ce mercredi et vivra bien la finale de l'édition 2021 à Aspen. Un run a suffi pour se qualifier en finale 9e à s'élancer, le médaillé de bronze des JO 2014 à Sotchi a signé un premier run à 77,25 points, l'envoyant virtuellement dans le top 10, donc qualifié pour la finale. Une chute sur son deuxième run (15,25 pts) ne lui a pas permis de remonter au classement. Très loin des 94,25 points du Canadien Brendan MacKay, vainqueur du jour, mais Rolland a assuré l'essentiel : sa place en finale, vendredi (à partir de 21 heures, heure française). lire aussi La reconstruction de Rolland en 10 dates Pour décrocher un podium comme lors de 4 de ses 5 participations (l'or en 2009, l'argent en 2011 et 2019, le bronze en 2017), son objectif, il faudra monter d'un cran son niveau. En a-t-il gardé sous les skis ? Rolland a en tout cas l'habitude de gérer mentalement ces compétitions d'un jour. Lors de ses 5 victoires aux X Games, il n'avait jamais plaqué son run vainqueur avant le jour J, porté par « l'adrénaline de la compétition ». Karker largement en tête Chez les femmes, c'est la Canadienne Rachael Karker, pour ses deuxièmes Mondiaux (4e en 2019) qui a pris la première place (avec un meilleur run à 94,25 pts, les deux à plus de 90 pts), devant la Britannique Zoe Atkin (87,75 pts). Sur ces qualifications, Karker est la seule à avoir passé la barre des 90 points.