Ski/snow freeride - FWT - Freeride World Tour : trois wildcards, dont deux pour la saison

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le Freeride World Tour reprend ce samedi avec la première épreuve à Hakuba au Japon (18 - 25 janvier). Cinq Français et trois wildcards seront présents pour cet événement. Ce samedi marque la reprise du Freeride World Tour et ses deux mois de compétitions intenses. Une première épreuve à Hakuba au Japon (18 - 25 janvier) avec trois nouvelles wildcards, distribuées par la FWT. L'Américain Tim Durtschi fera sa toute première apparition sur le circuit professionnel à 33 ans. Connu pour ses nombreux projets vidéo, le skieur de l'Alaska n'a même jamais participé à une manche du Freeride World Qualifiers. FWT  : Tim Durtschi bénéficie d'une wildcard En snowboard, Elias Elhardt fait son retour à 31 ans. L'Allemand sera muni d'une wildcard seulement pour l'étape d'Hakuba, qui sera sa troisième course. En 2018, il était monté deux fois sur la 2e place du podium, à Frierbrunn et à Verbier. Nuria Castán Barón est, elle, la dernière à rejoindre le FWT 2020. Après des années à arpenter les pistes du Freeride Junior Tour et du FWQ, la Catalane de 22 ans fait enfin son entrée dans l'élite. Grâce à ses récentes performances (2e du FWQ Europe - Océanie en 2019), l'Espagnole a logiquement été invitée à remplacer l'Autrichienne Manuela Mandl, forfait sur blessure. Freeride World Tour 2019 : les meilleurs moments en vidéo Face à tous ses nouveaux compétiteurs, un groupe français de très haut niveau. Parmi les cinq Tricolores en lice, deux sont champions du monde en titre en snowboard : De Le Rue et Haerty. Pour sa première participation au Freeride World Tour en 2019, Victor de Le Rue, 30 ans, s'était imposé sur trois étapes, avant de s'emparer du titre mondial en snowboard.

Chez les femmes, Marion Haerty est l'une des figures imposantes de la FWT. Championne du monde en 2017, elle s'est emparée de la 2e place en 2018 avant de récupérer son titre en 2019 avec 10 000 points, le total maximal pouvant être obtenu sur une saison. Marion Haerty revient sur son titre de championne du monde 2019 L'autre favori pour 2020 : Léo Slemett, 3e du classement général en ski l'année dernière. Il sera accompagné de Wadeck Gorak, véritable outsider après sa victoire à Verbier et sa 5e place au classement général.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi