Ski/snow freeride - FWT - Freeride World Tour : les champions de la saison 2020 couronnés

L'Equipe.fr
L’Equipe

Suite à l'annulation de l'ultime étape de Verbier (prévue du 28 mars au 5 avril) pour cause de coronavirus, le Freeride World Tour a couronné ses vainqueurs de la saison 2020. Du 28 mars au 5 avril, Verbier devait accueillir les meilleurs skieurs et snowboardeurs de la planète pour clôturer une nouvelle édition du Freeride World Tour, et départager les prétendants au titre de champion du monde. Malheureusement, suite à la pandémie de coronavirus, l'étape Suisse a été annulée. Les champions de cette édtion 2020 ont donc pu être couronnés avec un peu d'avance. À 24 ans, Isaac Freeland a fait une première apparition remarquée sur la scène du Freeride World Tour. L'Américain a remporté l'épreuve du ski devant le Suédois Kristofer Turdell, champion du monde 2018, et son compatriote américain Andrew Pollard, rookie de l'édition 2019. Grâce à sa victoire, Isaac Freeland a également (logiquement) récupéré le titre de Rookie of the year.

Isaac Freeland (USA) : 24 160 points
Kristofer Turdell (SWE) : 21 720 points
Andrew Pollard (USA) : 21 120 points Victorieuse lors des deux premières étapes, la Norvégienne Hedvig Wessel semblait bien partie pour s'imposer en ski féminin. Pourtant, c'est bien Arianna Tricomi qui est sacrée championne du monde, son troisième titre consécutif. Plus régulière, la Transalpine aura su trouver la faille en Autriche pour devenir championne du monde. L'Américaine Jaclyn Paaso complète le podium. Juste derrière elle, la Néo-Zélandaise Jessica Hotter est, elle, élue meilleure jeune de l'année.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Arianna Tricomi (ITA) : 24 000 points
Hedvig Wessel (NOR) : 20 405 points
Jaclyn Paaso (USA) : 16 400 points Pas de surprise chez les femmes, Marion Haerty était déjà déclarée grande gagnante du snowboard après sa victoire en Autriche. Derrière elle, se retrouvent l'Australienne Michaela Davis-Meehan et l'Américaine Erika Vikander.

Marion Haerty (FRA) : 30 000 points
Michaela Davis-Meehan (AUS) : 24 000 points
Erika Vikander (USA) : 14 700 points Champion du monde en titre, vainqueur dès la première étape à Hakuba, beaucoup attendaient Victor de Le Rue. C'est finalement Nils Mindnich, wildcard la saison dernière, qui s'est imposé. L'Américain aura su profiter du report de l'étape d'Ordino-Arcalis à Fieberbrunn pour récupérer deux victoires en Autriche et prendre la tête du classement général. Le Français termine, lui, deuxième, juste devant le triple champion du monde américain Sammy Luebke.

Nils Mindnich (USA) : 27 000 points
Victor De le Rue (FRA) : 17 300 points
Sammy Luebke (USA) : 15 330 points Blessé avant le début de la saison, Léo Slemett aura manqué les deux premières épreuves de ski de la saison. Malgré une victoire en Andorre, le champion du monde 2017 n'aura pas pu réellement défendre ses chances et termine 14e de la compétition. Dans cette même catégorie, Wadeck Gorak a été contraint de déclarer forfait après une chute spectaculaire lors de l'étape de Kicking-Horse (Canada). Chez les femmes, Juliette Wilmann a terminé 7e du ski, avec notamment une quatrième place à Hakuba (Japon).

À lire aussi