Slalom parallèle: Pinturault passe au travers mais "se sent volé"

RMC Sport

Alexis Pinturault ne gardera pas un bon souvenir de son week-end à Chamonix. Samedi, le skieur de Courchevel a enfourché lors de la 2eme manche du slalom alors qu’il semblait bien parti pour décrocher une place sur podium. Il bénéficiait d’une séance de rattrapage ce dimanche avec le slalom parallèle, un format sous forme de duels remis au goût du jour par la Fédération internationale de ski. A ce jeu qu'il n'affectionne guère ("si je pouvais m’en passer je m’en passerais", nous confiait-il vendredi), "Pintu" a d’abord écarté son compatriote Mathieu Faivre en 16eme de finale mais il a chuté au tour suivant, en 8eme de finale, contre l’Allemand Alexander Schmid.

Le coup de gueule de Pinturault

Une nouvelle déception dans la course au gros globe de cristal. "Je ressens pas mal de frustration dans le sens où ce ne sont pas les plus méritants qui sont en finale aujourd'hui, réagit-il. On se sent un peu volé parce que le rouge est clairement plus pénalisant que le bleu (les couleurs correspondant aux deux tracés de chaque skieur, ndlr). Le premier mouvement est plus marqué dans le rouge que dans le bleu. Presque la majorité des athlètes sont passés à chaque fois dans le bleu. Le peu d'athlètes qui ont réussi à se qualifier (dans le rouge), c'est quand les athlètes du bleu ont commis des erreurs. Comme le format est trop court, ils n'ont pas pu se rattraper derrière." 

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Autant dire que le slalom parallèle n'est pas remonté...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi