Snobé par Deschamps, il a vécu un calvaire

Excellent au RC Lens, Jonathan Clauss a profité de ses prestations pour réaliser un transfert à l’OM, et s’imposer en équipe de France. Néanmoins, cela n’a pas suffi pour être sélectionné pour la Coupe du monde. Une déception sur laquelle est revenu Jonathan Clauss.

C'est probablement l'absence qui a le plus fait parler au sein de l'équipe de France avant la Coupe du monde. Régulièrement convoqué compte tenu de ses prestations avec le RC Lens puis l'OM, Jonathan Clauss s'attendait à faire partie du groupe qui irait au Qatar. Finalement, le Marseillais a été victime du changement tactique de Didier Deschamps qui a délaissé son temporaire 3-4-3 pour un schéma plus classique en 4-3-3 au sein duquel le piston droit de l'OM semblait moins avoir sa place. Et Jonathan Clauss raconte la façon dont il appris la nouvelle.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«J’étais dans le vide, dans le flou total»

«La veille, je me réveille à 2h du matin. J’ai eu une intuition comme quand tu passes le bac et que tu te dis ‘je ne l’ai pas’. Je pensais que ce n’était pas possible. Je tourne dans mon lit, je vais sur Twitter et je vois les premières 'infos’ qui disent que je serais hors course, pour un changement de système. J’ai une petite 'adrénaline’, je me dis 'ce n’est pas possible’. Au final, à 20h, je n’avais pas de mots. J’étais dans le vide, dans le flou total pendant une heure…»,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com