Ils ont snobé la France pour l’Algérie

Comptant une seule sélection en Équipe de France, Houssem Aouar a finalement retourné sa veste. Le milieu de terrain de l'OL a décidé de représenter l'Algérie. Mais ce n'est pas la première fois qu'un joueur décide de changer de nationalité sportive. D'autres noms qui auraient pu évoluer chez les Bleus ont finalement choisi de représenter les Fennecs.

Plus sélectionné en Équipe de France depuis un moment maintenant, Houssem Aouar a pris une décision retentissante. N’ayant jamais disputé de match officiel avec les Bleus (sa première et seule sélection remontant à octobre 2020 en amical contre l’Ukraine), le milieu de terrain de l’OL a finalement choisi de se tourner vers l’Algérie. « Houssem Aouar nous a donné son accord pour rejoindre la sélection algérienne » a ainsi annoncé le président de la Fédération Algérienne de Football, Djahid Zefizef, au micro de Chaîne 3. Si c’est assurément une décision forte, Houssem Aouar n’est pas le premier à avoir changé de camp.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Mahrez aurait pu être chez les Bleus

Par le passé, Mourad Meghni avait choisi l’Algérie alors qu’il aurait pu porter le maillot tricolore. Né à Paris, le milieu offensif a évolué avec les catégories de jeunes chez les Bleus. Mais finalement, il a décidé de représenter les couleurs algériennes en 2009. Ismaël Bennacer aurait pu également être international français.…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com