Snowboard halfpipe - Fini le snowboard halfpipe pour Clémence Grimal, double médaillée de bronze aux Mondiaux

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Clémence Grimal (26 ans) a annoncé qu'elle ne participera plus au circuit mondial de snowboard halfpipe. Mais la double médaillée de bronze aux Mondiaux, touchée par la maladie de Lyme, n'exclut pas un retour à la compétition différent. « Le snowboard, ce n'est pas fini », précise la Française. À 26 ans, Clémence Grimal a annoncé la fin de sa carrière en halfpipe. Double médaillée de bronze aux Championnats du monde (2015 et 2017), Clémence Grimal compte deux podiums en Coupe du monde, troisième à Sapporo (Japon) en 2016 et à Ruka (Finlande) en 2013. La Française a aussi participé à deux reprises aux Jeux Olympiques, à Sotchi (14e) et à Pyeongchang (24e). Mais en 2018, après les JO et « quelques longs mois d'errance médicale », Grimal a appris être touchée par la maladie de Lyme « dans sa forme persistante », la tenant éloignée du haut niveau. « Je vais mieux » « J'ai donc ete contrainte de mettre le snowboard, le halfpipe et la competition entre parenthèses le temps de me soigner, écrit-elle sur Instagram. Ce fut deux longues annees, pas des plus simples, remplies de doutes et de questionnements. Il m'a fallu deux longues annees pour enfin dire que la competition en halfpipe est desormais derriere moi. » « Mais quelques longues journees plus tard, je peux aussi dire haut et fort, que je vais mieux, que ma maladie ne m'embete plus et que je suis de nouveau plus prete que jamais à retrouver nos belles montagnes, poursuit-elle. Le pipe est maintenant derriere moi mais je me tourne vers d'autres horizons. Le snowboard, ce n'est pas fini, peut-etre que la compete non plus. »

Voir cette publication sur Instagram

Il y a deux ans, apres les eux Olympiques de Pyeong Chang et apres quelques longs mois d'errance medicale, j'ai ete diagnostique de la maladie de lyme dans sa forme persistante. J'ai donc ete contrainte de mettre le snowboard, le half pipe et la competition entre parenthese le temps de me soigner. Ce fut deux longues annees, pas des plus simples, remplies de doutes et de questionnements. Il m'a fallu deux longues annees pour enfin dire que la competition en half pipe est desormais derriere moi. Mais quelques longues journees plus tard, je peux aussi dire haut et fort, que je vais mieux, que ma maladie ne m'embete plus et que je suis de nouveau plus prete que jamais a retrouver nos belles montagnes. Le pipe est maintenant derriere mois mais je me tourne vers d'autres horizons. Le snowboard, ce n'est pas fini, peut etre que la compete non plus Je tiens a remercier du plus profond de mon coeur toutes les personnes qui m'ont accompagne toutes ces annees, au cours des plus beaux voyages et meilleurs moments d'emotions. Merci a mes coequipieres, coequipiers et plus particulierement @sophierodriguezphotography et @mirabellethovex qui ont du me supporter au quasi quotidien pendant de nombreuses annees, ma coach Valerie Bourdier , les preparateurs physique, kines et medecins de la federation, pour leur bienveillance et leur humour un peu lourd @jeremy_coint, @pmlinas @regismecca @marjoriebrun. Merci aussi @fedfranceski d'avoir pu rendre ca possible. Un immense merci à la station @lelioran et plus particulièrement Philippe Delor pour son soutien si précieux. Mon seul regret est de voir aujourd'hui le snowboard half-pipe en France en perdition. On aurait pu mieux s'en sortir. Alors merci a @liamtourki d'encore nous representer, de casser de plus en plus le spot et merci @johannbaisamy d'avoir cree la @avoriazsnowboardschool . Le meilleur pour la fin, merci infiniment a toute ma famille, mes parents, mes amis & @portolanobenoit sans qui je n'aurais pas surmonter de la meme maniere toutes ces epreuves! Merci quoi

Une publication partagée par Clemence Grimal (@clemencegrimal) le 11 Nov. 2020 à 7 :59 PST