Sobriété énergétique : Ces communes qui renoncent aux illuminations de Noël

ESPRIT DE NOËL, ES-TU LÀ ? - Avec la flambée du coût de l’énergie, certaines communes comme Béthune, Pont-Château ou Quimperlé ont décidé de ne pas allumer les sapins et les guirlandes cette année

A un mois du retour du gros bonhomme rouge à la barbe blanche, les lumières de Noël se préparent à scintiller aux quatre coins de la France. Paris a lancé les festivités dimanche et de nombreuses communes s’apprêtent à en faire de même ce week-end. Mais cette année, l’heure n’est pas la débauche lumineuse. Entre flambée des coûts de l’énergie et prise de conscience écologique, la très grande majorité des maires ont en effet décidé de réduire la voilure pour les fêtes.

Certains élus ont même poussé le curseur plus loin en se passant tout simplement des illuminations de Noël. « Un geste fort et frustrant », selon Olivier Gacquerre, maire UDI de Béthune (Nord), qui s’en est expliqué sur sa page Facebook. « Compte tenu des risques de pénurie et de coupure (…), nous priorisons les consommations des habitants des habitants plutôt que d’éclairer l’extérieur, ce qui pourrait être vu comme du confort en cette période », justifie-t-il.

« Il faudra faire autrement et avec moins à l’avenir »

A Quimperlé dans le Finistère, l’appel à la sobriété énergétique a également été pris au pied de la lettre. Sur les bords de la Laïta, aucune guirlande ni aucun sapin n’illumineront ainsi la ville pour les fêtes. « (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Meurthe-et-Moselle : La « maison illuminée » de Lantéfontaine fait aussi des économies d’énergie
Les enfants ont jusqu’au 20 décembre pour écrire au secrétariat du Père Noël
Noël : Sobriété et « magie de la planète » ou « émerveillement » des enfants ? Gros dilemme sur les illuminations