Sochaux refuse de décaler le match contre Caen, jour des obsèques de la femme de Stéphane Moulin

L'entraîneur de Caen Stéphane Moulin est endeuillé depuis mercredi, date du décès de sa femme Armelle Moulin. (A. Réau/L'Équipe)

Les Caennais avaient demandé à décaler la rencontre contre Sochaux initialement prévue samedi (15 heures), jour des obsèques de la femme de Stéphane Moulin, l'entraîneur du SMC. Les Sochaliens ont décliné cette possibilité, malgré l'accord de la LFP et de BeIN Sports.

La rencontre entre Sochaux et Caen, respectivement troisièmes et huitièmes de Ligue 2, a d'ores et déjà dépassé la sphère sportive. Le club normand a annoncé mercredi le décès d'Armelle Moulin, la femme de l'entraîneur Stéphane Moulin.

L'ancien coach d'Angers s'était mis en retrait depuis le 22 décembre pour accompagner sa femme, malade, laissant sa place sur le banc à Patrice Sauvaget. Touché par cette nouvelle, le club avait demandé le report à une date ultérieure de la rencontre de Championnat prévue à Sochaux samedi (15 heures), les obsèques ayant lieu le même jour. En dépit de l'accord de la LFP et de BeIN Sports après cette demande, Caen s'est heurté au refus de Sochaux.

Sochaux invoque des contraintes logistiques trop importantesDans un communiqué, le club doubiste a mis en avant des difficultés logistiques potentiellement induites par une nouvelle programmation, comme la mobilisation du personnel de sécurité. Une justification qui n'a pas contenté Pierre-Antoine Capton, président du Stade Malherbe. Le dirigeant s'est indigné dans un tweet, déplorant « des comportements pathétiques ».

Le match sera par conséquent maintenu samedi à 15 heures. Le Stade Auguste-Bonal observera cependant une minute de silence à la mémoire d'Armelle Moulin.

lire aussi : Le classement de Ligue 2