Sans Sofiane Boufal, Angers va devoir s'adapter

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le SCO, en déplacement ce dimanche (15 heures) à Clermont, va être privé un moment de son meilleur joueur Sofiane Boufal, blessé aux ischios. Un coup dur qui va l'obliger à revoir ses plans de jeu pour le sprint final.

C'est franchement la tuile. Alors qu'il reste plus que jamais concerné par la bataille pour le maintien, avec un match important dès ce dimanche après-midi (15 heures) à Clermont, Angers, 14e, va devoir composer quelque temps sans Sofiane Boufal.

lire aussi
Suivez Clermont-Angers en direct commenté

Le milieu de terrain offensif (28 ans) s'est blessé en début de match contre le PSG mercredi (0-3), il est touché aux ischios, et même si la durée de son indisponibilité n'est pas encore complètement déterminée (il passe une IRM ce lundi), les premiers pronostics n'invitent pas à l'optimisme. « Il était devenu notre leader technique par ses performances, salue son entraîneur, Gérald Baticle. On perd notre maillon fort et, à ce moment de la saison, c'est encore plus préjudiciable. » Alors comment faire sans le meilleur joueur du SCO (5,62/10 aux notes L'Équipe, 8 buts, 4 passes décisives et 328 dribbles tentés cette saison, un record) ?

lire aussi
La 34e journée de Ligue 1

Si le système en 3-5-2 avec pistons ne devrait pas ciller, « l'animation offensive sera différente, anticipe Baticle. Ce n'est pas parce que Sofiane n'est pas là que je repars d'une feuille blanche, mais on ne peut pas faire du poste pour poste pour le remplacer. Je n'ai pas un deuxième Sofiane ».

Mohamed-Ali Cho en pointe à Clermont
Le profil si singulier du Marocain ne trouve effectivement pas d'équivalents sur le banc et les plans du SCO devraient s'en trouver affectés, avec sans doute moins de jeu combiné ou de fantaisies, mais peut-être un peu plus d'investissement défensif.

lire aussi
Le classement de Ligue 1

Stéphane Bahoken (reprise) étant lui aussi indisponible, c'est le jeune Mohamed-Ali Cho qui devrait être aligné ce dimanche en pointe et, vu son profil, le SCO s'appuiera davantage sur la profondeur que sur un réel point de fixation. À ses côtés, Angelo Fulgini, décevant cette saison, « va devoir prendre ses responsabilités, indique Baticle. Je ne peux pas demander à Angelo de nous faire du Sofiane, mais il doit nous faire du bon Angelo ».

L'entraîneur compte aussi sur l'émancipation de son relayeur Azzedine Ounahi, un dépassement de fonction global afin d'incarner une nouvelle menace, et l'idée serait quand même que les attaquants de métier finissent par recouver l'efficacité car Baticle le concède, « les stats ne sont pas grandissimes » (2 buts pour Cho, 0 pour Ninga et Jakolis)... Et cette fois, Boufal ne pourra pas tout masquer.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles