Sofiane Feghouli : "Tudor n'acceptait pas ceux qui baissaient les bras"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Tu as connu Igor Tudor à Galatasaray : bon ou mauvais souvenir ?
C'est un très bon coach en devenir... s'il fait preuve d'autocritique. C'est fondamental pour arriver au top niveau. Je ne le connais pas assez pour savoir s'il est capable de se remettre en question. S'il y parvient, il sera un très bon coach.

On dit de lui que c'est un entraîneur passionné, à 300% dans son job : tu confirmes ?
Oui, il est très investi, il est minutieux : travail psychologique, physique, tactique... Il cherche constamment à être meilleur et, le plus important, il déteste perdre, réellement. Quand je l'ai vu la première fois, j'ai immédiatement compris qu'avec lui, nous allions être poussés dans nos retranchements. Et qu'avec l'équipe formée, cela allait nous mener au titre de champion.

Les semaines étaient intenses...
On réalisait des séances pouvant aller…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles