Sommeil : les personnes ayant ce trait de caractère seraient plus susceptibles de faire des cauchemars

©S-S-S / iStock

Les cauchemars à répétition hantent vos nuits ? Cela pourrait être lié à votre personnalité, selon une étude publiée dans la revue « Dreaming ».

Et si les mauvais rêves étaient liés à la personnalité ? Ce phénomène, particulièrement désagréable et souvent associé à un sentiment d’angoisse au cours de la nuit, est déclenché par un mécanisme cérébral naturel. Dans les colonnes de « Psychology Today », plusieurs experts décrivent les cauchemars comme des « histoires que le cerveau raconte pendant le sommeil : une collection d’images, de sentiments et de souvenirs qui apparaissent involontairement durant la phase REM (mouvement rapide des yeux) du sommeil », également appelée « sommeil paradoxal ». Si les mauvais rêves se font plus rares à l’âge adulte, certains individus sont néanmoins exposés aux cauchemars à répétition, notamment en période de stress. Et selon une nouvelle étude, publiée dans la revue « Dreaming », les personnes ouvertes d’esprit feraient des cauchemars plus fréquemment.

Lire aussi >> Sommeil : les personnes qui dorment mal mémoriseraient plus leurs rêves

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Les personnes ouvertes d’esprit, plus sujettes aux cauchemars

Pour mener à bien cette enquête, les chercheurs ont interrogé 225 étudiants autour de 24 ans, dont 68 % de femmes, pour analyser leur personnalité, ainsi que leur vécu face aux mauvais rêves. Résultat, les personnes névrosées ont déclaré être davantage angoissées par les cauchemars, sans y être régulièrement confrontées pour autant. C’est également le cas des personnes organisées et...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi