Sonia Bompastor, avant PSG-OL : « On attaquera ce match pour le gagner »

Sonia Bompastor, entourée de son adjointe, Camille Abily, de Lindsey Horan et Catarina Macario lors du match aller. (A. Martin/L'Équipe)

Même si son équipe a remporté le match aller (3-2), Sonia Bompastor, l'entraîneure de l'OL, vise un succès au Parc des Princes face au PSG ce samedi (21 heures) en demi-finales retour de la Ligue des champions.

« La récupération était un enjeu important cette semaine. Comment le groupe a-t-il récupéré ? Est-ce qu'il y a eu des mauvaises surprises ?
C'était la priorité. On a bien fait les choses. Tout a été mis à disposition pour que les filles récupèrent bien, à la fois sur le plan athlétique mais aussi sur le plan mental. Au niveau du groupe, on doit faire un dernier point avec le médical à l'issue de la séance qui aura lieu à 11h30 tout à l'heure. On a encore une ou deux interrogations sur des joueuses que nous devons valider à l'issue de l'entraînement pour connaître le groupe exact qui se déplacera à Paris.

lire aussi

Le tableau de la Ligue des champions féminine

Avec le recul, avez-vous de regrets d'avoir encaissé ces deux buts à domicile lors du match aller (3-2) ?
L'analyse qu'on en fait, c'est que c'est une victoire, c'est important, ça nous a permis de préparer la semaine de manière sereine et confiante. Au départ du match retour, nous serons qualifiées. Ce sont des éléments qui doivent nous donner de la confiance. On a analysé le contenu : nous avons été capables de marquer trois buts à cette équipe de Paris. On en a encaissé deux, il y a des choses qu'il faudra rectifier pour faire en sorte d'être plus solides défensivement. Si on peut ne pas encaisser de buts, ce sera bien.

Qu'est-ce qu'il va falloir corriger dans cet aspect défensif ?
Je ne vais pas pouvoir vous répondre maintenant car je donnerais trop d'éléments à nos adversaires. On a analysé, visionné le match. On s'est vu avec les joueuses, par lignes, individuellement pour que chacune connaisse ce qu'elle aura à faire sur le match retour.

« Dès que l'adversaire vous offre des opportunités, il faut savoir le punir »

Il y a eu pas mal d'erreurs sur les buts du match aller ?
Ce sont des matches qui se jouent souvent sur des détails. L'idée est d'être concentrées sur l'ensemble de la rencontre. L'équipe qui fera le moins d'erreurs aura une grande chance de gagner. On a vu une gardienne de Paris en difficulté sur ce match. Il faudra voir les choix de mon homologue parisien par rapport à la gardienne. Nous, s'il y a des failles à exploiter, on est prêtes à le faire. On s'y prépare. Dès que l'adversaire vous offre des opportunités, il faut savoir le punir.

Comment on aborde le match avec un but d'avance ?
Dans nos habitudes, notre état d'esprit, notre mentalité, on va aborder ce match-là pour attaquer, aller marquer des buts avec l'envie de pouvoir de nouveau gagner face à cette belle équipe de Paris. On sait qu'on sera au Parc des Princes, à l'extérieur, mais on attaquera ce match pour le gagner.

« On a envie de prouver que nous sommes aussi une belle équipe »

Vous avez déjà perdu un titre - la Coupe de France - cela vous met-il plus de pression sur ce match-là ?
On a des objectifs dans notre saison et le match de demain (samedi) est l'un des matches les plus importants. On espère en avoir un plus important avec cette finale. On l'aborde en ayant gagné le match aller, on a beaucoup de qualités dans notre équipe. On est prêtes. On a les qualités pour battre cette équipe de Paris.

Cela fait un an que vous êtes à la tête de l'OL. Que représente ce match ?
À mes yeux tous les matches sont importants. Quand on est à la tête de l'Olympique Lyonnais il faut tous les gagner. On a des objectifs très élevés, le club est ambitieux, on veut gagner des titres. On a envie de vivre ces matches-là. En face de nous, on va avoir une belle équipe de Paris. On a envie d'être à la hauteur et de prouver que nous sommes aussi une belle équipe ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles