La sortie des stands inquiète pour la course à Portimão

Basile Davoine
·2 min de lecture

À , la sortie des stands préoccupe les pilotes en vue du Grand Prix du Portugal, dont le départ sera donné ce dimanche à 14h10. Certains d'entre eux redoutent des situations dangereuses si une monoplace ressort des stands dans le trafic en course, alors que l'aménagement tel qu'il est pensé renvoie les F1 en piste juste avant le premier virage.

Dès vendredi soir, après les premiers essais libres, les pilotes ont identifié le souci en précisant que la sortie des stands les contraignait à suivre une trajectoire trop resserrée vers le premier virage, provoquant une trop grande différence de vitesse avec les monoplaces arrivant lancées à cet endroit. Un changement a été apporté dès samedi avec un déplacement de la ligne blanche délimitant la sortie des stands, permettant ainsi de prendre un peu plus d'angle sur la gauche afin d'aborder le premier virage. Néanmoins, en dépit de cette évolution, les inquiétudes demeurent.

Lire aussi :

La FIA parle d'un incident inédit survenu à Portimão

"Ils ont fait du mieux qu'ils pouvaient pour déplacer cette partie de la pitlane", constate . "Mais ça reste incroyablement serré. Je comprends pourquoi ils ont fait ça, car si quelqu'un est trop agressif au premier virage, où c'est à l'aveugle, on ne veut pas qu'il heurte une voiture qui sort des stands par l'arrière. Ce sera vraiment difficile. Je pense que ce pourrait être assez dangereux d'aborder le premier virage si une voiture sort des stands."

a confirmé que le sujet avait été discuté lors du briefing des pilotes vendredi soir. "Ils ont ouvert un peu la ligne afin de nous aider un peu, mais disons que c'est une solution partielle, ce n'est pas la plus chouette des sorties de stands", précise l'Australien. "Évidemment, en course tout peut arriver, mais en qualifications ou en essais libres, si l'on sort des stands, je pense qu'il faut laisser passer le gars qui arrive, ce n'est pas à celui qui est dans son tour de faire le job."

Aux yeux des pilotes, le principal problème surviendra si deux monoplaces sont en lutte pour une position et que l'une d'entre elles sort des stands, comme le souligne . "La ligne a bougé un petit peu, ce qui aide à l'entrée du virage 1, mais ça reste super serré", prévient le Français. "Si l'on se bat contre une voiture en sortant des stands, que les deux sont côte à côte, ce sera dur de conserver sa place. Il faut prendre un tel angle par rapport aux autres voitures que ce pourrait être compliqué."

Si Portimão venait à conserver sa place au calendrier à l'avenir, la FIA pourrait demander aux organisateurs de procéder à des modifications afin de faire sortir les voitures des stands après le premier virage du tracé.