Souleymane Diawara renvoyé en correctionnelle dans une affaire d'extorsion

Souleymane Diawara est renvoyé en correctionnelle, aux côtés de son frère Adama et quatre complices présumés, pour "complicité d'extorsion et de tentative d'extorsion", une affaire qui lui avait valu d'être détenu du 9 avril au 26 juin 2015.  

A lire aussi >> Niang et Diawara débarquent à Marseille… Consolat!       

Selon l'enquête du magistrat instructeur, cinq personnes, dont le frère du joueur, s'étaient rendus à Reillanne (Alpes-de-Haute Provence), au domicile d'un vendeur de voitures de luxe avec lequel Souleymane Diawara avait un contentieux depuis plusieurs années au sujet d'un véhicule acheté 48 900 euros, en liquide. En présence de son épouse et de ses deux fillettes, ils lui avaient réclamé 50 000 euros. Adama Diawara avait mis le haut-parleur de son téléphone portable connecté à celui du joueur, qui donnait des instructions à distance.

Diawara à l'origine des infractions           

Les cinq hommes étaient repartis au volant d'un véhicule BMW pris "en gage", avec la promesse de le restituer une fois versés 10 000 euros avant le 10 avril 2015. Faute de quoi, a soutenu la victime, la menace lui a été faite de lui "envoyer des méchants". Il a raconté avoir été "violemment bousculé" lorsqu'il a ouvert sa porte aux intrus qui menaçaient de la casser pour entrer, ce qu'a contesté Adama Diawara. Selon les mis en examen, la rencontre s'était déroulée sans...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages