Southampton-Tottenham (1-0) - Journée noire pour les Spurs

Les hommes de José Mourinho se sont inclinés face à la modeste équipe de Southampton (1-0), et perdent Harry Kane et Tanguy Ndombele, blessés.
Les hommes de José Mourinho se sont inclinés face à la modeste équipe de Southampton (1-0), et perdent Harry Kane et Tanguy Ndombele, blessés.

Restant sur un succès lors de ses trois dernières rencontres, mais surtout sur un match nul frustrant sur la pelouse de Norwich le 28 décembre dernier (2-2), Tottenham espérait commencer l'année 2020 par une victoire face une équipe de Southampton largement à sa portée. Mais un simple réveillon n'a pas été suffisant pour que les Spurs de José Mourinho ne parviennent à effacer leurs lacunes défensives. Résultat des courses, 2020 commence dans la difficulté. 

Le sort s'acharne sur les Spurs 

Il faut dire que la première demi-heure de la rencontre ne laissait aucune place à l'optimisme. D'une part, car les locaux ouvraient le score sur leur toute première occasion par l'intermédiaire de leur meilleur artificier en la personne de Danny Ings, lequel éliminait Toby Alderweireld d'un sombrero avant d'ajuster le portier des Spurs d'une reprise de volée du pied gauche logée au ras du poteau droit (17e). D'autre part, car en plus des problèmes défensifs récurrents, le Français Tanguy Ndombélé devait céder sa place sur blessure à la 25e minute de jeu, remplacé par Giovanni Lo Celso. Problèmes. 

En deuxième période, Tottenham revenait sur la pelouse avec de bonnes intentions mais se heurtait à un pressing haut et constant des Saints. Les hommes de José Mourinho avaient du mal à sortir de leur moitié de terrain, mais pensaient revenir au score à la 73ème minute de jeu quand Harry Kane reprenait victorieusement un ballon déposé dans la surface de réparation. Mais cela, c'était sans compter sur une position de hors-jeu de l'international anglais, qui, pour ne rien arranger, se blessait sur l'action et devait à son tour céder sa place. Journée noire pour les Spurs, qui en plus de perdre de nouveaux points précieux dans la course à la Ligue des Champions, devront se priver de deux de leurs meilleurs éléments. C'est un fait, l'effet José Mourinho est bel est bien dissipé. 

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi